Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

McDo en Russie : scandale sanitaire ou pression politique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

Economie

Le rachat par IBM de Sun Microsystems serait compromis

Dernière modification : 06/04/2009

Jugeant trop faible l'offre de six milliards de dollars formulée par son concurrent, le groupe informatique américain Sun Microsystems aurait mis fin aux négociations entamées avec IBM, selon le "Wall Street Journal".

AFP - Le rachat du groupe informatique américain Sun Microsystems par son concurrent IBM pourrait être compromis, la direction de ce dernier ayant jugé le prix proposé trop bas, rapportait dimanche soir le Wall Street Journal, citant des sources proches des discussions.

Selon les sources citées par le quotidien, le conseil d'administration de Sun a rejeté samedi l'offre d'IBM, qui avait fait une première offre il y a quelques semaines, et l'a revu en baisse mercredi.

La direction de Sun a également notifié à son rival la fin des discussions exclusives, avance le quotidien économique.

L'intérêt d'IBM pour l'inventeur du langage Java a été éventé dans la presse et n'a à ce jour jamais été confirmé par les parties intéressées.

La dernière offre en date d'IBM, qui a proposé de mettre sur la table entre 9 et 10 dollars par action, valorise Sun autour de 7 milliards de dollars. L'offre initiale, selon la presse, était de 10-11 dollars par action, valorisant Sun entre 7,4 milliards et 8,2 milliards de dollars.

Bien que révisée, l'offre d'IBM reste supérieure à la capitalisation boursière de Sun, qui est de 6 milliards de dollars environ.

Le rachat de Sun, qui permettrait à IBM de se développer dans le stockage de données, l'internet, les télécoms et les serveurs, serait la plus grosse acquisition de l'histoire du groupe.

Mais plusieurs analystes sont dubitatifs sur le bénéfice pour IBM de mettre la main sur Sun, certes propriétaire du langage Java et du système de gestion de données MySQL, mais qui enchaîne les pertes et les restructurations.

IBM, à l'inverse, fait partie des entreprises ayant le mieux résisté à la crise, en ayant diversifié ses services.

La part du marché américain des deux groupes fusionnés pourrait atteindre 42% dans les serveurs et 65% dans le stockage de données.

Première publication : 06/04/2009

COMMENTAIRE(S)