Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : la performance de Vladimir Poutine scrutée dans les médias

En savoir plus

LE DÉBAT

Russie : Vladimir président, Poutine candidat

En savoir plus

POLITIQUE

Les Républicains : Les travaux d’Hercule de Laurent Wauquiez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réunion de l'OMC accouche de... rien

En savoir plus

EUROPE

Les manifestants anticommunistes ont pris le contrôle de la présidence

Dernière modification : 07/04/2009

Des manifestants de l'opposition moldave contestant la victoire électorale du Parti communiste contrôlent le siège de la présidence à Chisinau, la capitale. Ils réclament la tenue de nouvelles élections.

AFP - Les partis de l'opposition moldave ont réclamé mardi la tenue de nouvelles élections législatives alors que des affrontements ont opposé dans la journée manifestants et forces de l'ordre.


"Nous demandons qu'une nouvelle élection soit organisée. Et nous la gagnerons", a déclaré Serafim Ouretcheanou, du parti Notre Moldavie, lors d'un rassemblement à proximité des sièges de la présidence et du Parlement à Chisinau, la capitale.


Dans la journée, des manifestants protestant contre la victoire du Parti communiste aux législatives de dimanche avaient pénétré en force dans les bureaux de la présidence et dans l'enceinte du Parlement.


Ils ont conclu une trêve avec les forces de l'ordre.


Selon les résultats quasi définitifs des élections de dimanche, le Parti communiste emmené par le président Vladimir Voronine a remporté 50% des voix et un nombre suffisant de sièges pour élire le prochain chef de l'Etat.

Première publication : 07/04/2009

COMMENTAIRE(S)