Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Afrique

Paul Kagame exhorte les rescapés à aller de l'avant

Vidéo par Guillaume COUDERC

Dernière modification : 07/04/2009

À Kigali, au cours d'un discours prononcé à l'occasion du 15e anniversaire du génocide, le président rwandais Paul Kagame a demandé aux rescapés des massacres de 1994 d'aller de l'avant et de continuer de bâtir l'avenir du pays.

AFP - Le président rwandais Paul Kagame a estimé mardi que les rescapés du génocide de 1994 avaient "l'obligation de regarder devant eux" et de continuer "à bâtir l'avenir" du pays, dans un discours à Kigali à l'occasion du 15ème anniversaire du génocide.
   

"Lorsque vous vous souvenez de ce qui s'est passé, cela ne doit pas vous faire oublier une autre obligation, celle de regarder devant vous", a déclaré en langue rwandaise le chef de l'Etat.
   
Il s'exprimait sur la colline de Nyanza, dans la ville de Kigali, où environ 5.000 personnes ont été massacrées le 11 avril 1994 après le retrait du contingent belge de la force de l'ONU au Rwanda.
   
"Tout en se souvenant, la vie doit continuer, nous devons continuer à bâtir notre avenir", a-t-il dit, tout en ajoutant: "il est clair que ce n'est pas une chose facile que de construire sur les cendres de plus d'un million de personnes. Nous n'avons pas le choix".
   
"Soyons à l'avant-garde dans la résolution de nos problèmes", a poursuivi le président.
   
"Ceux qui ont avoué leur rôle (dans le génocide) et demandé pardon, ont également choisi de regarder devant eux; il y a maintenant des espaces où victimes et bourreaux se rencontrent; là où ceci a lieu, tout est possible", a-t-il relevé.
   
M. Kagame s'est également félicité des "réalisations (effectuées au Rwanda après le génocide) qui ont dépassé (nos) espérances".
   
Mardi, le Rwanda a commémoré le 15ème anniversaire du génocide à Nyanza, où environ 5.000 personnes qui s'y étaient réfugiées furent massacrées le 11 avril 1994, après le retrait du contingent belge de la force de l'ONU au Rwanda qui les protégeait contre les tueurs.
   
Le gouvernement belge avait décidé de rapatrier ses troupes de la Mission des Nations unies au Rwanda (Minuar) après que 10 de ses paracommandos eurent été tués le 7 avril 1994 par des éléments de l'armée régulière rwandaise.
   
Le génocide, perpétré d'avril à juillet 1994 par des extrémistes hutu, a fait selon l'ONU, environ 800.000 morts parmi la minorité tutsi et les hutu modérés.
   
La prise du pouvoir à Kigali par l'ex-rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) majoritairement tutsi (actuellement au pouvoir), dirigée par M. Kagame, avait mis fin au génocide.
   
 

Première publication : 07/04/2009

COMMENTAIRE(S)