Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

EUROPE

Pouvoir et opposition trouvent un accord pour recompter les voix

Vidéo par Gwladys SAVERY

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 07/04/2009

Pouvoir et opposition sont parvenus à un accord pour un recompte des voix aux législatives, après une journée marquée par de violentes manifestations devant la présidence et le Parlement. Une dizaine de blessés sont à déplorer.

Le gouvernement et l'opposition se sont mis d'accord mardi en Moldavie pour procéder à un recompte des voix aux législatives après une journée de violentes manifestations contre la victoire des communistes à ce scrutin organisé dimanche.

 

Les partis de l'opposition ont réclamé mardi la tenue de nouvelles élections législatives alors que des affrontements ont opposé dans la journée manifestants et forces de l'ordre.


"Nous demandons qu'une nouvelle élection soit organisée. Et nous la gagnerons", a déclaré Serafim Ouretcheanou, du parti Notre Moldavie, lors d'un rassemblement à proximité des sièges de la présidence et du Parlement à Chisinau, la capitale.


Dans la journée, des manifestants protestant contre la victoire du Parti communiste aux législatives de dimanche avaient pénétré en force dans les bureaux de la présidence et dans l'enceinte du Parlement.


Ils ont conclu une trêve avec les forces de l'ordre.


Selon les résultats quasi définitifs des élections de dimanche, le Parti communiste emmené par le président Vladimir Voronine a remporté 50% des voix et un nombre suffisant de sièges pour élire le prochain chef de l'Etat.

Première publication : 07/04/2009

COMMENTAIRE(S)