Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alex Beaupain, "Loin" des yeux, près du coeur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le fleuve Charente, un fragile équilibre

En savoir plus

Economie

ArcelorMittal va réduire sa production européenne de moitié

Dernière modification : 08/04/2009

Le groupe ArcelorMittal, leader mondial de la sidérurgie, a annoncé une réduction de sa production en Europe de plus de 50 %, à compter de la fin du mois d'avril. L'usine de Florange (Moselle, France) est particulièrement concernée.

AFP - Un millier des 2.600 ouvriers de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) seront mis au chômage partiel "au moins jusqu'en septembre", soit pendant cinq mois, a annoncé mercredi à l'AFP Marc Barthel, responsable CGT pour ArcelorMittal France.
  
Le deuxième haut-fourneau de l'usine sera mis en veilleuse et l'aciérie sera arrêtée pendant cette période, a-t-il précisé.
  
Le premier haut-fourneau du site est arrêté depuis le début de l'année.
  
Des arrêts programmés en avril, mai et juin toucheront par ailleurs les lignes de laminage à chaud et à froid qui servent à façonner l'acier, a encore dit M. Barthel.
  
ArcelorMittal a annoncé dans la matinée à Luxembourg aux représentants du personnel une réduction de plus de 50% de sa production en Europe à partir de fin avril.
  
"Nous n'avons obtenu de la direction aucun élément ferme sur la date de l'éventuelle reprise de l'activité à Florange", a par ailleurs dit Edouard Martin, responsable CFDT qui a participé dans la matinée au comité européen d'entreprise de Luxembourg.
  
"Le ciel vient nous tomber sur la tête", a poursuivi le syndicaliste. Il a demandé que soit établie une "veille industrielle" avec les syndicats pour que ceux-ci soient informés chaque semaine de l'évolution du marché de la sidérurgie dans le monde.
  
Selon lui, le niveau des commandes d'ArcelorMittal a chuté de 50% depuis le début de l'année.
  
Daniel Soury-Lavergne, directeur général d'ArcelorMittal France, a déclaré à l'AFP que le carnet de commandes du deuxième trimestre n'était "pas mieux, loin s'en faut, que celui du 1er". Selon lui, il n'y a actuellement "aucun signe de reprise".
  
Un comité d'établissement se tient depuis 13H30 à l'usine de Florange. La direction devait y présenter les mesures de réduction de la production aux syndicats.

Première publication : 08/04/2009

COMMENTAIRE(S)