Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Economie

ArcelorMittal va réduire sa production européenne de moitié

Dernière modification : 08/04/2009

Le groupe ArcelorMittal, leader mondial de la sidérurgie, a annoncé une réduction de sa production en Europe de plus de 50 %, à compter de la fin du mois d'avril. L'usine de Florange (Moselle, France) est particulièrement concernée.

AFP - Un millier des 2.600 ouvriers de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) seront mis au chômage partiel "au moins jusqu'en septembre", soit pendant cinq mois, a annoncé mercredi à l'AFP Marc Barthel, responsable CGT pour ArcelorMittal France.
  
Le deuxième haut-fourneau de l'usine sera mis en veilleuse et l'aciérie sera arrêtée pendant cette période, a-t-il précisé.
  
Le premier haut-fourneau du site est arrêté depuis le début de l'année.
  
Des arrêts programmés en avril, mai et juin toucheront par ailleurs les lignes de laminage à chaud et à froid qui servent à façonner l'acier, a encore dit M. Barthel.
  
ArcelorMittal a annoncé dans la matinée à Luxembourg aux représentants du personnel une réduction de plus de 50% de sa production en Europe à partir de fin avril.
  
"Nous n'avons obtenu de la direction aucun élément ferme sur la date de l'éventuelle reprise de l'activité à Florange", a par ailleurs dit Edouard Martin, responsable CFDT qui a participé dans la matinée au comité européen d'entreprise de Luxembourg.
  
"Le ciel vient nous tomber sur la tête", a poursuivi le syndicaliste. Il a demandé que soit établie une "veille industrielle" avec les syndicats pour que ceux-ci soient informés chaque semaine de l'évolution du marché de la sidérurgie dans le monde.
  
Selon lui, le niveau des commandes d'ArcelorMittal a chuté de 50% depuis le début de l'année.
  
Daniel Soury-Lavergne, directeur général d'ArcelorMittal France, a déclaré à l'AFP que le carnet de commandes du deuxième trimestre n'était "pas mieux, loin s'en faut, que celui du 1er". Selon lui, il n'y a actuellement "aucun signe de reprise".
  
Un comité d'établissement se tient depuis 13H30 à l'usine de Florange. La direction devait y présenter les mesures de réduction de la production aux syndicats.

Première publication : 08/04/2009

COMMENTAIRE(S)