Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Economie

ArcelorMittal va réduire sa production européenne de moitié

©

Dernière modification : 08/04/2009

Le groupe ArcelorMittal, leader mondial de la sidérurgie, a annoncé une réduction de sa production en Europe de plus de 50 %, à compter de la fin du mois d'avril. L'usine de Florange (Moselle, France) est particulièrement concernée.

AFP - Un millier des 2.600 ouvriers de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) seront mis au chômage partiel "au moins jusqu'en septembre", soit pendant cinq mois, a annoncé mercredi à l'AFP Marc Barthel, responsable CGT pour ArcelorMittal France.
  
Le deuxième haut-fourneau de l'usine sera mis en veilleuse et l'aciérie sera arrêtée pendant cette période, a-t-il précisé.
  
Le premier haut-fourneau du site est arrêté depuis le début de l'année.
  
Des arrêts programmés en avril, mai et juin toucheront par ailleurs les lignes de laminage à chaud et à froid qui servent à façonner l'acier, a encore dit M. Barthel.
  
ArcelorMittal a annoncé dans la matinée à Luxembourg aux représentants du personnel une réduction de plus de 50% de sa production en Europe à partir de fin avril.
  
"Nous n'avons obtenu de la direction aucun élément ferme sur la date de l'éventuelle reprise de l'activité à Florange", a par ailleurs dit Edouard Martin, responsable CFDT qui a participé dans la matinée au comité européen d'entreprise de Luxembourg.
  
"Le ciel vient nous tomber sur la tête", a poursuivi le syndicaliste. Il a demandé que soit établie une "veille industrielle" avec les syndicats pour que ceux-ci soient informés chaque semaine de l'évolution du marché de la sidérurgie dans le monde.
  
Selon lui, le niveau des commandes d'ArcelorMittal a chuté de 50% depuis le début de l'année.
  
Daniel Soury-Lavergne, directeur général d'ArcelorMittal France, a déclaré à l'AFP que le carnet de commandes du deuxième trimestre n'était "pas mieux, loin s'en faut, que celui du 1er". Selon lui, il n'y a actuellement "aucun signe de reprise".
  
Un comité d'établissement se tient depuis 13H30 à l'usine de Florange. La direction devait y présenter les mesures de réduction de la production aux syndicats.

Première publication : 08/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)