Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yemen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

Economie

La France rétrograde au 3e rang des exportateurs de vin en volume

Dernière modification : 08/04/2009

La France a cédé en 2008 la 2e place des exportateurs de vin en volume à l'Espagne, derrière l'Italie toujours première. La viticulture française, qui contrôle 15% du marché mondial, reste en tête pour les ventes à l'étranger en valeur.

REUTERS - La France est tombée en 2008 au troisième rang des exportateurs de vin en volume, mais demeure en tête du classement pour les ventes à l'étranger en valeur.

 

Selon l'Organisation internationale de la vigne et de vin (OIV), l'Espagne a supplanté la France l'an dernier à la 2e place avec 19,5 millions d'hectolitres exportés, contre 13,6 millions pour la France. L'Italie demeure le premier pays exportateur.

 

L'Espagne contrôle désormais 19% du marché mondial, contre 15% à la France, qui a connu, note l'OIV, une récolte très faible l'an dernier, venant après d'autres similaires.

 

"La France a souffert d'une série de plusieurs vendanges malheureuses et celles de l'an dernier ont été les pires depuis 1991", a déclaré le directeur général de l'OIV, Federico Castelucci.
 

Première publication : 08/04/2009

COMMENTAIRE(S)