Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

Sports

Le Barça corrige le Bayern, Liverpool dominé par Chelsea

Dernière modification : 09/04/2009

En quarts de finale aller de la Ligue des Champions, Barcelone a obtenu un succès éclatant (4-0) sur sa pelouse face au Bayern Munich. Chelsea s'est également illustré en allant s'imposer à Liverpool (3-1).

AFP - Les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des Champions ont tenu toutes leurs promesses mercredi: Barcelone a atomisé (4-0) un Bayern Munich quasiment éliminé, tout comme Liverpool, surpris à Anfield Road par un Chelsea impressionnant (3-1).
     
Liverpool-Chelsea : quel coup de tonnerre! Liverpool était pourtant bien favori mais ce sont bien les "Blues" qui ont réalisé l'exploit d'aller battre les Reds à Anfield, et avec la manière. Chelsea, qui a mis un pied en demi-finale, avait peut-être été enterré avant l'heure et cela ne leur a pas plu du tout. Après l'ouverture du score assez rapide de Torres au bout de 6 minutes de jeu pour les "Reds", les "Blues" ont répondu avant la pause sur une tête d'Ivanovic sur corner (39). Le Serbe a récidivé en seconde période, là encore de la tête et encore sur corner (62), suivi par Didier Drogba (67).
  
Chelsea ne semblait pourtant pas dans les meilleures dispositions avant le match, distancé par Liverpool en championnat, mais rien n'a fonctionné pour les hommes de Benitez, désormais condamnés à un exploit à Londres dans une semaine.
  

  
Barcelone-Bayern Munich : le feu d'artifice entre les deux équipes les plus prolixes de cette C1 était attendu, et il a bien eu lieu. Mais il ne fut qu'à sens unique. Barcelone a tellement dominé cette rencontre que l'élimination de l'OL par les Espagnols en 8e de finale a semblé presque honorable. La domination des Catalans fut incontestable face aux Allemands, concrétisée par son trio magique: un doublé de Messi, un but d'Eto'o et un quatrième d'Henry. Quand le Barça joue comme cela, il n'y a pas grand chose à faire, même pour Ribéry, peu en vue.
  
L'entraîneur du Bayern munich Jürgen Klinsmann avait du souci à se faire avant la rencontre, en position délicate après la déroute des Bavarois dimanche en Bundesliga face à Wolfsburg (5-1). Il va désormais simplement espérer éviter une autre humiliation au match retour à Munich pour sauver ce qui peut l'être encore.

Première publication : 08/04/2009

COMMENTAIRE(S)