Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Sports

La chute du "projet Klinsmann"

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 09/04/2009

Après la lourde défaite (4-0) du Bayern Munich contre le FC Barcelone en Ligue des Champions, l’entraîneur allemand et ex-joueur vedette Jürgen Klinsmann essuie une importante vague de critiques, notamment sur sa méthode.

"En finir avec l’expérience Klinsmann", "le débutant a échoué" : après la débâcle du Bayern Munich à Barcelone, mercredi, où les hommes de l’entraîneur Jürgen Klinsmann ont essuyé un très sévère 4-0, la presse allemande a ouvert les vannes de la critique sur l’ex-idole de l’équipe allemande des années 1990.

 

Le site Sport1.de est des plus catégoriques : "L’époque Klinsmann pour le Bayern s’est achevée avec la défaite à Barcelone." Derwesten.de, le site du groupe médiatique WAZ, évoque le " projet Klinsmann" de plus en plus fissuré.

 

C’est d’ailleurs cette idée d’expérience, de vision et de projet qui revient le plus souvent. Jürgen Klinsmann, l’attaquant vedette de la "Mannschaft" (équipe nationale), victorieuse lors de la Coupe du monde en 1990, en est réduit à un gentil petit test de management. Et il serait temps, selon ces journaux, de revenir à des choses un peu plus sérieuses afin de ne pas écorner d’avantage le lustre du club le plus titré d’Allemagne.

 

Retour de flamme

 

Le Spiegel rappelle que Klinsmann n’est pas tout à fait étranger à ce retour de flamme. N’est-ce pas lui qui, alors sans expérience d’entraîneur en championnat, a amené avec lui tout un staff d’Américains en promettant d’enflammer le jeu du Bayern Munich et le rendre plus spectaculaire ?

 

Le magazine Focus souligne que ce qu’il y a de vraiment spectaculaire, ce sont les défaites du géant allemand. En effet, même en championnat, pourtant chasse gardée du club, les Bavaroi ont pris quelques vilaines gifles, dont une retentissante défaite (5-1 contre Wolfsburg), trois jours avant la rencontre face à Barcelone.

 

La presse allemande se demande maintenant quand le couperet va tomber. Pour combien de temps encore Klinsmann restera-t-il à la tête du Bayern ? Le site de la chaîne N.tv rapporte qu’à cette question, toute la direction du club a répondu en cœur : "Sachons raison garder et laissons passer la nuit."

Première publication : 09/04/2009

COMMENTAIRE(S)