Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Sports

L'attaquant de l'Inter Adriano met sa carrière entre paranthèses

Dernière modification : 10/04/2009

L'attaquant brésilien de l'Inter de Milan Adriano a annoncé qu'il met sa carrière entre parenthèses et qu'il désire rester au Brésil, où il veut "vivre en paix". Les médias avaient récemment évoqué des problèmes personnels.

AFP - L'attaquant international brésilien de l'Inter Milan Adriano, actuellement au Brésil pour tenter de soigner une dépression due à une rupture amoureuse, a dit jeudi à la presse locale qu'il "ne planifiait pas un retour immédiat en Italie", où il se sent "malheureux".

"Je ne sais pas si je vais arrêter de jouer un, deux ou trois mois. Je vais réfléchir à l'évolution de ma carrière. Je n'étais pas heureux en Italie, je le suis au Brésil avec mes amis et ma famille", a déclaré le joueur de 27 ans lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro.

L'agent du joueur Gilmar Rinaldi, présent au côté de l'international brésilien, devrait en revanche aller à Milan, lundi, pour représenter son client lors d'une réunion avec les dirigeants de l'Inter, selon le quotidien O'Globo.

Sous contrat avec le club intériste jusqu'en 2010, Adriano a accepté de ne pas être payé (son salaire est estimé à 400.000 euros par mois, ndlr), en attendant de connaître les éventuelles décisions qui seront prises, toujours selon O'Globo.

Cette conférence de presse est la première apparition publique d'Adriano, depuis fin mars, où il avait été convoqué par le sélectionneur auriverde Dunga pour deux matches de qualification au Mondial-2010, contre l'Equateur (1-1) et le Pérou (3-0). Le joueur était à chaque fois resté sur le banc de touche et n'était depuis lors pas rentré en Italie comme prévu.

Après plusieurs jours de spéculations sur son absence, suscitant les rumeurs les plus folles dans la presse locale (enlèvement, décès dans une fusillade etc.), son ex-fiancée Joana Machado avait révélé mardi que le joueur était déprimé parce qu'elle avait récemment rompu avec lui.

Interrogée jeudi par Lance, la jeune femme a révélé qu'Adriano ne supportait pas le harcèlement médiatique dont il serait victime, ni l'impossibilité de vivre une vie normale. Toujours selon elle, Adriano souhaiterait continuer de jouer à l'étranger jusqu'en 2011, avant de revenir à Flamengo, son club de coeur.

Première publication : 09/04/2009

COMMENTAIRE(S)