Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le Caire accuse le Hezbollah de préparer des attentats sur son sol

©

Dernière modification : 10/04/2009

Le parquet général égyptien accuse le Hezbollah de préparer des attentats sur son sol. Une accusation qui pourrait porter un coup sévère aux relations entre Le Caire et l'Iran, principal soutien du mouvement chiite libanais.

REUTERS - Les autorités égyptiennes ont accusé mercredi le Hezbollah de préparer des attentats sur le sol égyptien, une hypothèse qui risque de porter un coup sévère aux relations entre Le Caire et l'Iran, principal soutien du mouvement chiite libanais.
 

Le parquet général a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des accusations selon lesquelles le Hezbollah a recruté une cellule forte de 49 membres chargés de frapper en Egypte, l'un des principaux alliés des Etats-Unis au Proche-Orient.
 

En dédut d'année, le Hezbollah avait provoqué la colère du Caire en l'accusant de complicité avec Israël à propos du bouclage de la bande de Gaza.
 

"Le parquet a reçu une note de la sûreté nationale sur des informations, confirmées par des interrogatoires, concernant l'envoi par la direction du Hezbollah d'éléments dans notre pays pour enrôler des sympathisants (...) avec, pour objectif, de mener des attaques sur le sol égyptien", indique un communiqué du parquet égyptien.
 

Le groupe envoyé en Egypte a tenté de surveiller les mouvements de bateaux dans le canal de Suez, la frontière entre l'Egypte et Gaza ainsi que les sites touristiques de la péninsule du Sinaï, toutes informations relayées au mouvement libanais.
 

Le groupe, selon le parquet égyptien, a aussi tissé des liens avec la pègre pour fabriquer de faux passeports et créer des sociétes servant d'écran à des activités d'espionnage.
 

Aucune précision n'est fournie sur les projets d'attaques, le parquet se bornant à accuser le Hezbollah à chercher à propager l'idéologie chiite en Egypte, centre du sunnisme dans le monde arabe.
 

Mardi, un avocat du Hezbolah avait annoncé qu'une cinquantaine d'hommes, dont des Egyptiens, des Palestiniens et des Libanais, avaient été interrogés samedi parce qu'ils étaient soupçonnés d'aider le Hezbollah et le Hamas palestinien.

Première publication : 09/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)