Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le Caire accuse le Hezbollah de préparer des attentats sur son sol

Dernière modification : 10/04/2009

Le parquet général égyptien accuse le Hezbollah de préparer des attentats sur son sol. Une accusation qui pourrait porter un coup sévère aux relations entre Le Caire et l'Iran, principal soutien du mouvement chiite libanais.

REUTERS - Les autorités égyptiennes ont accusé mercredi le Hezbollah de préparer des attentats sur le sol égyptien, une hypothèse qui risque de porter un coup sévère aux relations entre Le Caire et l'Iran, principal soutien du mouvement chiite libanais.
 

Le parquet général a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des accusations selon lesquelles le Hezbollah a recruté une cellule forte de 49 membres chargés de frapper en Egypte, l'un des principaux alliés des Etats-Unis au Proche-Orient.
 

En dédut d'année, le Hezbollah avait provoqué la colère du Caire en l'accusant de complicité avec Israël à propos du bouclage de la bande de Gaza.
 

"Le parquet a reçu une note de la sûreté nationale sur des informations, confirmées par des interrogatoires, concernant l'envoi par la direction du Hezbollah d'éléments dans notre pays pour enrôler des sympathisants (...) avec, pour objectif, de mener des attaques sur le sol égyptien", indique un communiqué du parquet égyptien.
 

Le groupe envoyé en Egypte a tenté de surveiller les mouvements de bateaux dans le canal de Suez, la frontière entre l'Egypte et Gaza ainsi que les sites touristiques de la péninsule du Sinaï, toutes informations relayées au mouvement libanais.
 

Le groupe, selon le parquet égyptien, a aussi tissé des liens avec la pègre pour fabriquer de faux passeports et créer des sociétes servant d'écran à des activités d'espionnage.
 

Aucune précision n'est fournie sur les projets d'attaques, le parquet se bornant à accuser le Hezbollah à chercher à propager l'idéologie chiite en Egypte, centre du sunnisme dans le monde arabe.
 

Mardi, un avocat du Hezbolah avait annoncé qu'une cinquantaine d'hommes, dont des Egyptiens, des Palestiniens et des Libanais, avaient été interrogés samedi parce qu'ils étaient soupçonnés d'aider le Hezbollah et le Hamas palestinien.

Première publication : 09/04/2009

COMMENTAIRE(S)