Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Afrique

Le légionnaire français forcené arrêté près d'Abéché

Dernière modification : 09/04/2009

Le légionnaire français forcené, qui avait abattu mardi soir deux membres de son régiment, un soldat togolais et un civil, a été arrêté par la gendarmerie tchadienne, près du Camp des étoiles de l'Eufor, à Abéché (dans l'est du pays).

Reuters - Un légionnaire français qui avait tué mardi trois autres soldats à Abéché, dans l'est du Tchad, a été interpellé jeudi, a annoncé l'Onu.

Selon Michel Bonnardeaux, porte-parole de la Mission des Nations unies au Tchad (Minurcat), l'homme a été arrêté près du Camp des étoiles à Abéché.

Selon l'état-major de l'armée française, le militaire français avait été pris d'un "coup de folie" et avait tué deux de ses camarades puis un soldat togolais avant de prendre la fuite.

Le forcené et les deux autres légionnaires, tous trois membres du 2e régiment étranger d'infanterie, étaient stationnés au Camp des étoiles de l'opération européenne Eufor Tchad-République centrafricaine.

Le militaire togolais était membre de la Minurcat 2, l'opération de l'Onu qui a pris la succession le mois dernier de l'Eufor Tchad-RCA.

En vertu de ce changement, le nombre de soldats français au Tchad devrait être réduit de moitié et passer à environ 800 d'ici l'été.
 

Première publication : 09/04/2009

COMMENTAIRE(S)