Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

FRANCE

La tour Eiffel frappée par une grève surprise

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/04/2009

Pour la deuxième journée consécutive, la tour Eiffel est restée fermée en raison d'une grève surprise de ses salariés, qui réclament "la garantie de l'emploi". Aucun touriste n'a pu entrer à l'intérieur du monument.

Comme la veille, les touristes qui étaient venus visiter la tour Eiffel ce jeudi ont été déçus. Aucun d’eux n’a pu pénétrer à l’intérieur du monument le plus visité de Paris à cause d’une grève surprise des employés.
 

"Aujourd’hui, les visiteurs achètent leur billet en bas et montent. Mais bientôt, ils pourront imprimer leurs billets chez eux, et choisir un créneau horaire sur Internet. C'est très bien pour l'accueil des visiteurs, par contre nous on s'inquiète", a expliqué mercredi un gréviste à l’AFP.
 
Les employés en colère ont distribué aux touristes des tracts en français, anglais et en espagnols : "Tour Eiffel en grève pour une meilleure qualité d'accueil, la sécurité des visiteurs et des personnels, la garantie de l'emploi, qui ne connaît pas la crise avec plus de 6,9 millions de visiteurs en 2008".

 

6,93 millions de visiteurs en 2008


Comme la plupart des touristes, Curtiss, une Américaine, est déçue : "Je suis très triste, c'est la chose la plus importante que je connais à propos de Paris, j'étais tellement excitée par l’idée de monter sur la tour Eiffel !"

La "vénérable dame ", qui a fêté ses 120 ans il y a dix jours, appartient à la ville de Paris. C’est l’un des monuments les plus visités au monde. Il a accueilli 6,93 millions de visiteurs en 2008, dont 75% d’étrangers.
 
La société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE) qui s’occupe de l’entretien et l’exploitation de ce monument a réalisé en 2008 un chiffre d’affaire de 64 millions d’euros.

La direction de la tour Eiffel s'est refusée à tout commentaire. Le monument est resté fermé au public jeudi matin.

 



 
 

Première publication : 09/04/2009

COMMENTAIRE(S)