Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EIIL

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy : Chronique d'un retour annoncé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le PS dans la tourmente

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emma Stone et Colin Firth nous jouent un tour dans "Magic in the moonlight"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

FOCUS

Un siècle après, que reste-t-il de la présence allemande en Namibie ?

En savoir plus

  • Paris s'apprête à accueillir la conférence internationale sur l'État islamique

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Tour d’Espagne : le troisième sacre d’Alberto Contador

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

  • Corée du Nord : l'Américain Matthew Miller condamné aux travaux forcés

    En savoir plus

  • Plus de 900 résidents français impliqués dans le jihad

    En savoir plus

  • En images : Roland-Garros en fête pour la Coupe Davis

    En savoir plus

  • Corse : attentat contre une discothèque du Club Med

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la France remporte une médaille de bronze historique

    En savoir plus

Afrique

Abdelaziz Bouteflika réélu avec 90,24 % des voix

Vidéo par Adel GASTEL , Armen GEORGIAN , Noreddine BEZZIOU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2009

Le chef de l'État sortant, Abdelaziz Bouteflika, a décroché un troisième mandat présidentiel consécutif. Seul véritable enjeu de l'élection, le taux de participation a atteint 74 % des électeurs inscrits selon les chiffres officiels.

Sans surprise, les chiffres officiels donnent le président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, largement vainqueur de l'élection présidentielle du 9 avril. Le ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, a annoncé ce vendredi que le président sortant avait été réélu avec 90,24 % des voix. Les autres candidats se partagent les miettes.

Le chef de l’État améliore son score de cinq points par rapport à la dernière présidentielle. En 2004, il avait recueilli 85 % des suffrages.

 


Les télévisions algériennes diffusaient, dès jeudi soir, des scènes de partisans de Bouteflika en liesse.

Louisa Hanoune, présidente du Parti des travailleurs (PT, trotskiste), est arrivée en deuxième position avec 4,22% des suffrages.


Viennent ensuite Moussa Touati, président du Front national algérien (FNA, nationaliste) avec 2,31%, Djahid Younsi (El Islah, islamiste modéré) avec 1,37%, Ali Fawzi Rebaïne (AHD-54, nationaliste) avec 0,93% et Mohamed Saïd (Parti de la Justice et liberté, PJL, islamique modéré) crédité de 0,92%.

La seule inconnue du scrutin résidait dans le taux de participation. Le ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, avait annoncé, jeudi soir, que celui-ci s’élevait à 74,11 %. Un taux en hausse par rapport aux précédentes consultations électorales.



L’opposition accuse

 

Certains candidats ont accusent les autorités de fraude. Moussa Touati, troisième du scrutin, a dénoncé un taux de participation "exagéré".

 

Mohammed Saïd, dernier, va plus loin dans ses accusations et incrimine ses adversaires perdants : "des partis politiques ont joué le jeu de l’administration", confie-t-il au micro de FRANCE 24.

Première publication : 10/04/2009

COMMENTAIRE(S)