Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Amériques

Obama réclame des fonds supplémentaires pour financer les guerres

Dernière modification : 10/04/2009

Le président américain demande au Congrès de débloquer une enveloppe supplémentaire de plus de 83 milliards de dollars en 2009, afin de financer les opérations militaires en Irak et de traquer Al-Qaïda en Afghanistan et au Pakistan.

AFP - Le président américain Barack Obama réclame 83,4 milliards de dollars supplémentaires au Congrès pour financer les guerres en Irak et en Afghanistan en 2009, ont indiqué jeudi des responsables à la Maison Blanche.

La demande d'argent supplémentaire "va sans doute être transmise au Congrès aujourd'hui", a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs à la presse, évoquant cette requête qui ne rentre pas dans le cadre du budget. Un autre responsable de la Maison Blanche a indiqué que cette demande portait sur la somme de 83,4 milliards de dollars.

"Un supplément est requis pour financer la nouvelle stratégie en Afghanistan et le processus en Irak qui va mener à un retrait de toutes nos troupes de combat", a dit M. Gibbs.

La requête devrait comprendre une aide financière pour le Pakistan dans le cadre de la nouvelle stratégie pour l'Afghanistan, et pourrait aussi inclure une aide pour les Palestiniens, a indiqué un autre responsable américain.

M. Obama s'était fermement opposé à recourir à des fonds supplémentaires pour financer les deux guerres et les avait incluses dans le budget pour l'exercice budgétaire 2010 qui démarre le 1er octobre, mais l'armée américaine a besoin de fonds dès maintenant.

"Nous ne pouvons pas attendre que le processus de dotation soit achevé en septembre ou août pour financer les opérations en Irak et Afghanistan en juin", a relevé le porte-parole de la Maison Blanche.

"La budgétisation et le processus de dotation honnête que le président a évoqués sont un peu victimes du fait que c'est la façon dont les guerres ont été financées précédemment", a dit M. Gibbs.

Mais "ce sera le dernier supplément pour l'Irak et l'Afghanistan" hors budget, a-t-il promis.
 

Première publication : 10/04/2009

COMMENTAIRE(S)