Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Invasion russe : la preuve par l'image

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

Asie - pacifique

À l'ONU, une ébauche de résolution condamne le tir

Vidéo par Pauline GODART

Dernière modification : 12/04/2009

Un projet de texte commun au Japon et aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité stipule que le tir de fusée effectué la semaine dernière par la Corée du Nord "contrevient" à une résolution onusienne. Il ne parle pas de violation.

Reuters - Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et le Japon ont trouvé samedi un accord sur une déclaration commune condamnant le tir de fusée effectué la semaine dernière par la Corée du Nord, annoncent des diplomates.

 

Ce projet de déclaration a été proposé par les Etats-Unis après que la Russie et la Chine eurent opposé une fin de non-recevoir au Japon, qui souhaitait l'adoption d'une résolution, plus contraignante.

 

La Corée du Nord a présenté ce tir de fusée comme un lancement de satellite, mais les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud y voient un essai de missile longue-portée déguisé. Le projet de déclaration "condamne" le tir de fusée nord-coréen. Il a été soumis à l'ensemble du Conseil de sécurité samedi à 18h30 GMT, mais le vote ne devrait pas intervenir avant le début de semaine prochaine selon des diplomates.

 

Le texte stipule que ce tir "contrevient" à la résolution 1718 du Conseil de sécurité qui interdit à la Corée du Nord de procéder à des essais de missiles ballistiques ou à des essais nucléaires, mais ne parle pas de violation, conformément à la volonté chinoise.

 

Il appelle enfin la commission compétente à durcir les sanctions contre le régime communiste reclus, dont le programme nucléaire a suscité plusieurs condamnations du Conseil de sécurité de l'Onu.

 

Lors de l'annonce de l'accord sur ce projet de déclaration, l'ambassadrice américaine aux Nations unies Susan Rice avait estimé qu'il "envoyait un message clair".

 

"C'est un texte qui envoie, comme nous le souhaitions, un message clair à la Corée du Nord exprimant notre désaccord avec ce qui s'est passé", a dit en écho le représentant français Jean-Maurice Ripert.

 

Le Japon a renoncé vendredi soir à demander l'adoption d'une résolution en raison de l'opposition de Pékin et Moscou, qui ont dit ne pas être convaincus que le tir de fusée constituait une violation de la résolution 1718.
 

Première publication : 11/04/2009

COMMENTAIRE(S)