Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Les civils visés par la reprise des bombardements à Gaza

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

EUROPE

Un cadre présumé de l'ETA interpellé à la gare Montparnasse

Vidéo par FRANCE 3

Dernière modification : 11/04/2009

Un responsable présumé de l'organisation terroriste basque ETA a été interpellé à la descente d'un TGV en provenance de Bordeaux, vendredi, à Paris. Il transportait du matériel informatique et des documents d'identité falsifiés.

AFP - Un responsable présumé de l'ETA, Ekaitz Sirvent Auzmendi, présenté comme le chef de l'appareil chargé des falsifications de l'organisation séparatiste basque, a été arrêté vendredi à la gare Montparnasse à Paris, à sa descente d'un TGV en provenance de Bordeaux.
  
Interpellé à 16H10, l'homme était en possession d'un revolver 357 magnum ainsi que de faux papiers, selon des sources policières françaises. Recherché par la justice espagnole pour plusieurs affaires, il était sous surveillance policière durant son voyage en train.
  
Ekaitz Sirvent Auzmendi, qui voyageait à bord d'un TGV venant de Bordeaux, transportait une grande quantité de matériel informatique, dont un ordinateur portable, des clefs USB et des disques durs, ainsi que de nombreux documents d'identité espagnols et français falsifiés, selon le ministère espagnol de l'Intérieur.
  
En l'état des enquêtes policières conduites en Espagne, il apparait comme le responsable de l'appareil chargé des falsifications de l'ETA, après avoir appartenu à l'appareil politique de l'organisation, précise le ministère. Il était en fuite depuis 2002, lorsqu'il a quitté son domicile après le démantèlement du commando Zelatun de l'ETA.
  
Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), selon les sources policières françaises. En vertu de la législation antiterroriste française, une garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.
  
L'arrestation a été réalisée par les policiers de la SDAT, avec leurs collègues de la direction régionale de la police judiciaire de Bordeaux, en présence de membres de la police espagnole, a-t-on précisé de sources policières françaises.
  
Pour le journal espagnol El Mundo, Ekaitz Sirvent Auzmendi est le plus important des cinq membres présumés de l'ETA arrêtés en France depuis le début de l'année.
  
Membre présumé de l'ETA, Alexander Akarregi Casas, avait été interpellé le 25 février dans l'Aveyron après avoir tenté de prendre la fuite lors d'un contrôle de police. Il a été mis en examen pour vol avec arme, recel en bande organisée, port d'armes et munitions, le tout en relation avec une entreprise terroriste, et écroué.
  
Deux autres membres présumés de l'ETA avaient été interpellés le 13 janvier dans deux opérations distinctes dans les Pyrénées Atlantiques. Quelques jours plus tôt, le 8 janvier, un autre membre présumé de l'organisation armée avait été interpellé à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) en application d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne.
  
Dimanche dernier, plus de 300 kilogrammes de produits explosifs avaient été découverts par hasard dans une cache présumée de l'ETA à Grenoble, découverte confirmant l'extension loin du Pays basque du réseau de l'organisation séparatiste.

Première publication : 11/04/2009

COMMENTAIRE(S)