Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Asie - pacifique

Arrestation d'un nouveau suspect lié à l'attaque terroriste de Bombay

Vidéo par Anne-Isabelle MABIN , Matthieu MABIN

Dernière modification : 14/04/2009

Un nouveau suspect, lié aux attentats ayant visé Bombay à la fin novembre 2008, a été arrêté par les autorités pakistanaises. Islamabad réclame à l’Inde un complément d’informations pour poursuivre les suspects en justice.

AFP - Le Pakistan a annoncé lundi avoir procédé à une nouvelle arrestation dans l'enquête sur les attentats meurtriers de la fin novembre 2008 à Bombay et a demandé à l'Inde de lui fournir des informations supplémentaires pour pouvoir poursuivre les suspects en justice.

"Nous avons arrêté un nouveau suspect, Shahd Jamil Riaz", accusé d'avoir "facilité les transferts d'argent et d'avoir participé à l'organisation" des attentats, a déclaré lors d'une conférence de presse le conseiller pakistanais pour les Affaires intérieures, Rehman Malik, sans plus de précisions.

Selon des médias locaux, Shahd Jamil Riaz a été placé en détention préventive.

Menées par un commando armé, les attaques coordonnées de Bombay, la capitale économique indienne, avaient fait 174 morts, dont neuf des dix assaillants, entre le 26 et le 29 novembre 2008.

L'Inde, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne les imputent au Lashkar-e-Taïba (LeT), un groupe islamiste armé clandestin pakistanais, actif au Cachemire. New Delhi dénonce en outre la complicité de services de renseignements militaires pakistanais (Inter-services intelligence, ISI).

Le LeT et Islamabad ont nié toute implication dans ces attaques. Le Pakistan a toutefois admis en février qu'une partie du complot avait été ourdi sur son sol et annoncé avoir engagé des poursuites contre huit suspects, dont six avaient été arrêtés.

M. Malik a ajouté lundi que ses services avaient demandé à l'Inde "un supplément d'informations", poursuivant ainsi le ping-pong diplomatique que se livrent les deux voisins et rivaux d'Asie du Sud sur ce dossier.

En janvier, l'Inde avait envoyé au Pakistan un dossier contenant selon elle des preuves de l'implication d'éléments pakistanais dans les attentats.

Islamabad a répondu le mois suivant en renvoyant à New Delhi une trentaine de questions, auxquelles l'Inde a répondu en mars.

M. Malik a ajouté que le Pakistan voulait également que l'Inde lui envoie une copie certifiée des déclarations de l'unique survivant du commando, Mohammed Ajmal Amir Iman, arrêté à Bombay et emprisonné en Inde.

Le procès de Mohammed Ajmal Amir Iman, alias "Kasab", un Pakistanais de 21 ans, doit débuter le 15 avril en Inde.
 

Première publication : 14/04/2009

COMMENTAIRE(S)