Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Brésil : WhatsApp bloqué pendant 72h

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep sous les bombes, un compte twitter pour informer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'interminable chaos irakien"

En savoir plus

LE DÉBAT

Syrie : Alep, ville martyre, symbole d'une guerre sans fin (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Syrie : Alep, ville martyre, symbole d'une guerre sans fin (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les yeux d'la tête" : les rois de la fête sortent un nouvel album

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Faut-il céder à la rue ?"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, victime collatérale du conflit entre l’Arabie Saoudite et le Hezbollah

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Finlande : un modèle social et migratoire ébranlé (partie 1)

En savoir plus

Afrique

Deux navires égyptiens tombent aux mains des pirates

Dernière modification : 14/04/2009

La série noire se poursuit dans le golfe d'Aden. Après l'arraisonnement d'un remorqueur italien, le 11 avril, deux bateaux de pêche égyptiens ont été capturés par des pirates somaliens, au large du Somaliland. 18 à 24 marins étaient à bord.

AFP - Deux bateaux de pêche égyptiens ont été capturés par des pirates au large du Somaliland, a annoncé lundi l'adjoint du ministre égyptien des Affaires étrangères en charge des affaires consulaires, Ahmad Rizk.
   
"Notre ambassadeur en Somalie a confirmé la capture (des deux bateaux) par des pirates au large de la Somalie, et plus précisément au large du Somaliland", a-t-il affirmé à des journalistes.
   
De 18 à 24 marins se trouveraient sur les bateaux, a-t-il ajouté, sans pouvoir préciser dans l'immédiat quand les embarcations avaient été arraisonnées.
   
"Le ministère égyptien des Affaires étrangères est en contact avec toutes les parties concernées et suit de près les efforts en vue de mettre fin" à cette situation, a-t-il dit.
   
"C'est la première fois, selon l'ambassadeur (d'Egypte en Somalie), que des navires sont capturés dans cette région considérée comme l'une des plus sûres de Somalie", avait-il plus tôt affirmé à la télévision publique.
   
Le Somaliland, situé dans le nord de la Somalie, a unilatéralement proclamé son indépendance en mai 1991, cinq mois après la chute du président somalien Mohamed Siad Barre qui avait marqué le début de la guerre civile.
   
La Somalie, pays pauvre de la Corne de l'Afrique ravagé par la guerre et sans gouvernement central depuis 1991, est devenu le point chaud de la piraterie planétaire ces derniers mois.
   
Les pirates somaliens ont arraisonné plus de 130 cargos dans la région l'année dernière, soit une augmentation de 200% par rapport à 2007, selon le Bureau maritime international.

Première publication : 14/04/2009

COMMENTAIRE(S)