Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

FRANCE

Moscou juge "précipité" le rapatriement d'Élise en France

Vidéo par Pauline GODART

Dernière modification : 14/04/2009

Le retour en France d'Élise, enlevée par sa mère le 20 mars, n'est pas du goût des autorités russes. Le ministre russe des Affaires étrangères critique la décision hongroise de renvoyer la fillette franco-russe dans le pays de son père.

AFP - Le ministère des Affaires étrangères s'est dit prêt mardi à des consultations demandées par la Russie pour trouver une solution à l'affaire de la fillette franco-russe Elise André, dont les parents se disputent la garde.


"Nous sommes évidemment favorables à tout type d'approche qui, en étroite concertation entre les autorités russes et françaises, permettrait de trouver une solution dans l'intérêt supérieur de l'enfant", a déclaré à la presse un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal.

"Notre priorité est de trouver une solution conforme à l'intérêt supérieur de l'enfant, en concertation étroite avec les autorités russes et les parents", a-t-il insisté.

Le porte-parole a souligné que le retour de l'enfant en France était conforme au droit européen. "En application d'une décision de la justice française, les autorités hongroises ont permis la remise d'Elise André à son père et son retour en France conformément aux dispositions en vigueur au sein de l'Union européenne", a-t-il dit.

Ce "n'est pas un cas isolé" et Paris et Moscou ont déjà discuté de la création d'un groupe de travail sur les problèmes d'autorité parentale, a-t-il précisé.

Plus tôt, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait jugé que la décision hongroise de renvoyer en France Elise, enlevée en mars par sa mère et retrouvée en Hongrie, avait été "précipitée" et réclamé une consultation avec la France.

La fillette est déchirée depuis deux ans entre son père, Jean-Michel André, et sa mère, Irina Belenkaya. Après leur séparation, elle avait été emmenée en Russie par sa mère en 2007, puis ramenée par son père en France en 2008. Les deux parents ont obtenu, dans leur pays respectif, la garde de l'enfant.

tice française contre elle.

Première publication : 14/04/2009

COMMENTAIRE(S)