Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

Amériques

Le baron de la drogue le plus recherché du pays, "Don Mario", arrêté

©

Dernière modification : 15/04/2009

Daniel Rendon Herrera, le baron de la drogue le plus recherché du pays, a été arrêté. Une récompense de 2,1 millions de dollars était proposée pour la capture de cet ex-paramilitaire d'extrême droite, probablement en lien avec les FARC.

AFP - Le narcotrafiquant colombien Daniel Rendon, alias "Don Mario", présenté par le gouvernement comme le plus puissant du pays, a été arrêté mercredi dans le nord-ouest de la Colombie, a annoncé la présidence.

"Le président (Alvaro Uribe) vient d'en être informé à Rio de Janeiro où il s'entretenait avec le président (brésilien Luiz Inacio ) Lula Da Silva", a déclaré à des radios colombiennes Cesar Mauricio Velasquez, secrétaire en charge de la presse auprès de la présidence.

Daniel Rendon Herrera, 43 ans, un ex-paramilitaire d'extrême-droite, est qualifié par les autorités de plus puissant trafiquant de drogue du pays. Une récompense de 2,1 millions de dollars était proposée pour sa capture.

Cesar Mauricio Velasquez a ajouté que l'interpellation s'était produite dans la nuit de mardi à mercredi, dans la région d'Uraba, dans le nord-ouest du pays, où le trafiquant était implanté.

L'homme a été, selon la police, arrêté dans un village du département d'Antioquia (nord-ouest), Necocli, lors d'une opération à laquelle ont participé pas moins de 315 policiers d'élite.

Don Mario était notamment présenté comme l'un des chefs d'une bande de tueurs à gage au service du trafic de drogue, la "Oficina de Envigado", qui aurait compté quelque 1.500 hommes, dont un bon nombre issus des Autodéfenses unies de Colombie (AUC, milice d'extrême-droite comptant 30.000 hommes démobilisés entre 2003 et 2006, ndlr).

Le président Uribe avait personnellement qualifié de prioritaire sa capture.

Des sources de renseignement ont indiqué à l'AFP que Don Mario avait également des liens avec la guérilla marxiste des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) avec laquelle il aurait échangé des armes contre de la drogue.

Le quotidien colombien El Tiempo a pour sa part affirmé dans son édition de mercredi qu'il négociait sa reddition à la justice, dans le cadre du processus Justice et Paix qui permet aux ex-paramilitaires de bénéficier d'amnisties partielles en échange d'aveux sur leurs crimes.

Daniel Rendon, dont l'extradition est réclamée par les Etats-Unis, aurait notamment conditionné sa remise au rejet de cette demande par les autorités colombiennes, selon El Tiempo.

Première publication : 15/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)