Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

Asie - pacifique

La croissance chinoise observe un net ralentissement

Dernière modification : 16/04/2009

La croissance chinoise a ralenti au premier trimestre 2009, avec un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 6,1% sur un an, contre 6,8 % au dernier trimestre 2008. Il s'agit de sa plus faible croissance trimestrielle depuis dix ans.

AFP - La croissance chinoise a continué de ralentir au premier trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut de 6,1% sur un an, après +6,8% au dernier trimestre 2008, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques (BNS).

L'agence Chine Nouvelle a souligné qu'il s'agissait de la plus faible croissance trimestrielle depuis dix ans.

Sur les trois premiers mois de l'année 2008, l'économie chinoise avait augmenté de 10,6% en glissement annuel. Mais elle a par la suite fortement décéléré, atteinte par la crise financière et économique internationale.

"L'économie nationale est confrontée aux pressions du ralentissement", a souligné Li Xiaochao, porte-parole du BNS lors d'une conférence de presse.

Pour 2009, le gouvernement s'est néanmoins fixé son objectif habituel d'une croissance de 8%, nécessaire au maintien de l'emploi à son niveau actuel dans ce pays de 1,3 milliard d'habitants, selon des économistes.

Li Xiaochao a souligné que la situation de l'emploi figurait au nombre des difficultés de la troisième économie de la planète, avec la chute des exportations et des bénéfices des entreprises.

Vraisemblablement sous l'effet des mesures prises ces derniers mois par le gouvernement, les investissements en capital fixe, un des piliers de la croissance chinoise, ont bondi au 1er trimestre: +28,6% dans les zones urbaines et +30,3% sur le seul mois de mars.

Pékin a décidé en novembre un plan de relance de l'économie de 460 milliards d'euros, dont il financera directement moins de la moitié et qui comprend des mesures fiscales mais, surtout, des investissements massifs, en particulier dans les infrastructures.

La production industrielle est restée atone sur la période avec une petite hausse de 5,1% sur un an, contre 16,4% en glissement annuel sur la même période de 2008 et 12,9% sur tout 2008.

Mais en mars elle a connu un regain avec une hausse de 8,3% en glissement annuel.

L'indice des prix à la consommation en Chine a lui baissé de 0,6% en glissement annuel au premier trimestre, alors que le pays, un an plus tôt, connaissait une forte inflation (+8%).

Cet indice, qui est la principale jauge de l'inflation - ou de la déflation - en Chine a même chuté de 1,2% le mois dernier

Première publication : 16/04/2009

COMMENTAIRE(S)