Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

FRANCE

Les pêcheurs lèvent le blocus des ports

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2009

Les pêcheurs qui bloquaient, depuis mardi, les ports de Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque afin d'obtenir une hausse des quotas de prises ont décidé de lever le blocus, mais poursuivront leur mouvement sous d'autres formes.

Les pêcheurs ont finalement levé le blocus des ports de Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque, entamé mardi dernier. Ils entendent toutefois poursuivre leur mouvement, sous d’autres formes, pour obtenir une hausse des quotas de capture de cabillaud et de sole.


"On continue notre mouvement pour montrer qu'on est mobilisés, mais on va changer notre type d'action", a ainsi déclaré Bruno Dachicourt, délégué CFTC à Boulogne-sur-Mer, à l'issue d'une assemblée générale des pêcheurs. Les navires "vont se déplacer parce qu'on a besoin de tout le monde à terre, cette fois-ci", a-t-il ajouté.


Les pêcheurs vont notamment poursuivre le blocage de l'usine Capécure de transformation des produits de la mer à Boulogne.


Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, a de son côté déclaré sur la chaîne d’information LCI qu’il était "en train (…) d’obtenir des quotas de pêche supplémentaires" concernant la sole, en procédant, comme cela se pratique, à des échanges de quotas avec d’autres pays de l’Union européenne (UE).


Cette annonce intervient au lendemain de celle d’un plan d’accompagnement en faveur des pêcheurs du Nord-Pas-de-Calais comprenant une enveloppe de 4 millions d’euros pour 2009 qui, a précisé Michel Barnier, sera débloquée d’ici le 30 juin.


Interrogé sur l’antenne de FRANCE 24, Patrick Hazebrouck, vice-président du comité des pêches de Dunkerque et délégué CGT, regrette que "cela fasse des années que l’on donne de l’argent aux pêcheurs pour éliminer la profession. Nous ne voulons pas d’argent parce que la ressource est là. Nous sommes une pêche artisanale locale, et travaillons avec des engins de pêche très sélectifs (…) Ceux qui doivent être encadrés par des quotas, ce sont les industriels. Cette pêche-là, on n’en parle jamais."


La Commission européenne a pour sa part indiqué qu’elle allait examiner le plan d’aide promis aux pêcheurs par Michel Barnier.

Première publication : 16/04/2009

COMMENTAIRE(S)