Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

FRANCE

Les pêcheurs lèvent le blocus des ports

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2009

Les pêcheurs qui bloquaient, depuis mardi, les ports de Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque afin d'obtenir une hausse des quotas de prises ont décidé de lever le blocus, mais poursuivront leur mouvement sous d'autres formes.

Les pêcheurs ont finalement levé le blocus des ports de Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque, entamé mardi dernier. Ils entendent toutefois poursuivre leur mouvement, sous d’autres formes, pour obtenir une hausse des quotas de capture de cabillaud et de sole.


"On continue notre mouvement pour montrer qu'on est mobilisés, mais on va changer notre type d'action", a ainsi déclaré Bruno Dachicourt, délégué CFTC à Boulogne-sur-Mer, à l'issue d'une assemblée générale des pêcheurs. Les navires "vont se déplacer parce qu'on a besoin de tout le monde à terre, cette fois-ci", a-t-il ajouté.


Les pêcheurs vont notamment poursuivre le blocage de l'usine Capécure de transformation des produits de la mer à Boulogne.


Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, a de son côté déclaré sur la chaîne d’information LCI qu’il était "en train (…) d’obtenir des quotas de pêche supplémentaires" concernant la sole, en procédant, comme cela se pratique, à des échanges de quotas avec d’autres pays de l’Union européenne (UE).


Cette annonce intervient au lendemain de celle d’un plan d’accompagnement en faveur des pêcheurs du Nord-Pas-de-Calais comprenant une enveloppe de 4 millions d’euros pour 2009 qui, a précisé Michel Barnier, sera débloquée d’ici le 30 juin.


Interrogé sur l’antenne de FRANCE 24, Patrick Hazebrouck, vice-président du comité des pêches de Dunkerque et délégué CGT, regrette que "cela fasse des années que l’on donne de l’argent aux pêcheurs pour éliminer la profession. Nous ne voulons pas d’argent parce que la ressource est là. Nous sommes une pêche artisanale locale, et travaillons avec des engins de pêche très sélectifs (…) Ceux qui doivent être encadrés par des quotas, ce sont les industriels. Cette pêche-là, on n’en parle jamais."


La Commission européenne a pour sa part indiqué qu’elle allait examiner le plan d’aide promis aux pêcheurs par Michel Barnier.

Première publication : 16/04/2009

COMMENTAIRE(S)