Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une oeuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

Amériques

Visite d'Obama sur fond de violences liées au trafic de drogues

Dernière modification : 17/04/2009

Le président américain est arrivé au Mexique, qui est confronté à une recrudescence des violences liées au narcotrafic. Quelques heures avant sa visite, 16 hommes ont été tués dans une fusillade avec des trafiquants.

AFP - Le président américain Barack Obama est arrivé jeudi au Mexique pour une visite d'une journée destinée à apporter son soutien à son homologue Felipe Calderon dans sa lutte contre les cartels de la drogue, dont la guerre déborde sur le sol américain, a constaté un photographe de l'AFP.

Depuis sa prise de fonctions en décembre 2006, M. Calderon a mobilisé 36.000 soldats et policiers contre les cartels, provoquant une violente réaction des trafiquants et une rivalité sanglante pour le contrôle des exportations, vers les Etats-Unis notamment.

Plus de 5.300 meurtres ont été attribués aux cartels rien qu'en 2008.

Le phénomène, qui a débordé aux Etats-Unis, est vite devenu une priorité pour l'administration Obama.

Mais M. Obama devait aussi s'entretenir avec M. Calderon de la crise économique (la récession aux Etats-Unis ayant durement frappé le Mexique), de commerce, d'énergie, d'environnement, et d'immigration.

M. Obama séjourne moins de 24 heures au Mexique sur le chemin du sommet des Amériques, organisé de vendredi à dimanche sur l'archipel des Caraïbes de Trinité-et-Tobago.

Première publication : 16/04/2009

COMMENTAIRE(S)