Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

Asie - pacifique

Zardari appelle à l'aide pour lutter contre le terrorisme

Dernière modification : 18/04/2009

Lors de la cérémonie d'ouverture du Forum de Boao - axé sur l'intégration économique de l'Asie à l'heure de la crise mondiale -, le président pakistanais Asif Ali Zardari a appelé à l'aide dans la lutte contre le terrorisme.

AFP - Le président du Pakistan Asif Ali Zardari a appelé samedi à l'aide dans la lutte contre le terrorisme, au lendemain de l'octroi par des pays donateurs de cinq milliards de dollars pour stabiliser son pays.

S'exprimant dans l'île méridionale chinoise de Hainan, lors de la cérémonie d'ouverture du Forum de Boao axé sur l'intégration économique de l'Asie à l'heure de la crise économique mondiale, le chef de l'Etat pakistanais a insisté sur le terrorisme, autre menace de taille dans la région selon lui.

"Cette question est liée au fait de ne pas pouvoir contrôler le terrorisme qui se développe autour du Pakistan, de l'Afghanistan et bien sûr de la région", a dit-il déclaré devant un parterre de 1.600 délégués au Forum annuel.

"S'il vous-plaît, aidez-nous à (...) lutter contre cette menace", a-t-il demandé dans un discours retransmis par la télévision nationale chinoise.

M. Zardari, époux de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto tuée dans un attentat en décembre 2007, a estimé que la crise financière et économique actuelle pouvait être liée au terrorisme.

"Même la récession d'aujourd'hui, je la mettrais au compte des retombées de ce qui s'est passé le 11 septembre" aux Etats-Unis, a-t-il dit, sans fournir de précisions.

Le président américain Barack Obama a placé le Pakistan au coeur de sa stratégie pour l'Asie du Sud mais le pays est secoué par une vague d'attentats islamistes. Des pans entiers du territoire, notamment les zones tribales du nord-ouest voisines de l'Afghanistan, échappent au contrôle d'Islamabad.

Quelque 27 Etats et 16 organisations rassemblés à Tokyo, sous l'égide du Japon et de la Banque mondiale, ont promis vendredi 5,28 milliards de dollars d'aide au Pakistan, pour la plupart sur deux ans, sous forme de dons ou prêts.

Mais l'émissaire américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, Richard Holbrooke, a prévenu samedi que ces cinq milliards "ne suffiraient pas" pour stabiliser le pays, qui aura besoin d'une aide internationale plus importante.

Première publication : 18/04/2009

COMMENTAIRE(S)