Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Asie - pacifique

Zardari appelle à l'aide pour lutter contre le terrorisme

Dernière modification : 18/04/2009

Lors de la cérémonie d'ouverture du Forum de Boao - axé sur l'intégration économique de l'Asie à l'heure de la crise mondiale -, le président pakistanais Asif Ali Zardari a appelé à l'aide dans la lutte contre le terrorisme.

AFP - Le président du Pakistan Asif Ali Zardari a appelé samedi à l'aide dans la lutte contre le terrorisme, au lendemain de l'octroi par des pays donateurs de cinq milliards de dollars pour stabiliser son pays.

S'exprimant dans l'île méridionale chinoise de Hainan, lors de la cérémonie d'ouverture du Forum de Boao axé sur l'intégration économique de l'Asie à l'heure de la crise économique mondiale, le chef de l'Etat pakistanais a insisté sur le terrorisme, autre menace de taille dans la région selon lui.

"Cette question est liée au fait de ne pas pouvoir contrôler le terrorisme qui se développe autour du Pakistan, de l'Afghanistan et bien sûr de la région", a dit-il déclaré devant un parterre de 1.600 délégués au Forum annuel.

"S'il vous-plaît, aidez-nous à (...) lutter contre cette menace", a-t-il demandé dans un discours retransmis par la télévision nationale chinoise.

M. Zardari, époux de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto tuée dans un attentat en décembre 2007, a estimé que la crise financière et économique actuelle pouvait être liée au terrorisme.

"Même la récession d'aujourd'hui, je la mettrais au compte des retombées de ce qui s'est passé le 11 septembre" aux Etats-Unis, a-t-il dit, sans fournir de précisions.

Le président américain Barack Obama a placé le Pakistan au coeur de sa stratégie pour l'Asie du Sud mais le pays est secoué par une vague d'attentats islamistes. Des pans entiers du territoire, notamment les zones tribales du nord-ouest voisines de l'Afghanistan, échappent au contrôle d'Islamabad.

Quelque 27 Etats et 16 organisations rassemblés à Tokyo, sous l'égide du Japon et de la Banque mondiale, ont promis vendredi 5,28 milliards de dollars d'aide au Pakistan, pour la plupart sur deux ans, sous forme de dons ou prêts.

Mais l'émissaire américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, Richard Holbrooke, a prévenu samedi que ces cinq milliards "ne suffiraient pas" pour stabiliser le pays, qui aura besoin d'une aide internationale plus importante.

Première publication : 18/04/2009

COMMENTAIRE(S)