Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

Sports

Bordeaux bat Lyon et prend la deuxième place, l'OM reste en tête

Dernière modification : 19/04/2009

Les Girondins de Bordeaux ont conquis la deuxième place du classement après avoir battu l'OL (1-0) dans le choc au sommet. L'Olympique de Marseille a accru son avance en tête de la L1 en s'imposant à Lorient (2-1).

REUTERS - L'Olympique Lyonnais n'est plus qu'un simple outsider dans la course au titre en Ligue 1 après sa défaite logique 1-0 dimanche sur le terrain des Girondins de Bordeaux, deuxièmes à deux points d'un Olympique de Marseille devenu invincible en championnat.

 

L'OM a remporté 2-1 un match mal embarqué à Lorient pour porter son total à 64 points en 32 matches, contre 62 pour Bordeaux, 60 pour Lyon et 59 pour Paris, vainqueur 3-0 du Havre.

 

Marseillais et Bordelais restent sur cinq victoires consécutives mais l'entraîneur girondin Laurent Blanc a refusé d'évoquer le titre de champion après la victoire contre l'OL.

 

L'attaquant lyonnais Karim Benzema s'est dit "déçu mais rien n'est joué" selon lui. "Il reste des matches très difficile à jouer", a-t-il rappelé au micro de Canal Plus.

 

Lyon recevra le Paris Saint-Germain vendredi tandis que Marseille ira à Lille, sixième, dimanche. Bordeaux jouera à Rennes en mai en raison de la finale de la Coupe de la Ligue.

 
 
 
BORDEAUX COMME EN 1999
 

Comme au match aller, le choc Bordeaux-Lyon a été d'une grosse intensité. La manche de Gerland s'était soldée par une victoire 2-1 de Lyonnais réalistes. Mais les Girondins ont cette fois abordé la rencontre très confiants dans leurs chances de victoires, au vu de l'année 2009 de l'OL.

 

Lyon, avec un Benzema redevenu dangereux, entamait la rencontre de façon volontaire, à l'image du débordement dès la quatrième minute d'Ederson, stoppé dans l'angle de la surface par Mathieu Chalmé d'une manière contestée par les Lyonnais.

 

Les accélérations des hommes de Claude Puel butaient cependant sur la défense bordelaise et après la 20e minute, les vice-champions de France prenaient le dessus.

 

Le gardien lyonnais Hugo Lloris, sur une faute de main grossière et deux sorties aériennes ratées, faisait frissonner le stade Chaban-Delmas, plein à craquer.

L'enceinte explosait à la 42e minute, sur une frappe enroulée du gauche de Wendel. Le ballon rebondissait sur le poteau et Alou Diarra, au point de penalty, contrôlait et frappait directement pour ouvrir la marque.

 

La deuxième mi-temps repartait sur un rythme mollasson mais, la fatigue aidant, les occasions revenaient à partir de la 70e.

 

Servi par Marouane Chamakh, Wendel gâchait un trois contre deux et sur l'action suivante, Benzema concluait par un petit lob au-dessus de la barre un numéro d'otarie dans la surface bordelaise (76e).

 

En fin de match, Chamakh faisait trembler la barre d'une tête sur corner et concluait mal un rapide déboulé.

 

Malgré six minutes d'arrêt de jeu, le score en restait là et Bordeaux tenait sa première victoire en Ligue 1 contre Lyon à domicile depuis 1999. L'année du dernier titre pour les Girondins.

 
 
 
BRANDAO ENCORE DÉCISIF
 

Après sa défaite imméritée à domicile contre le Shakhtar Donetsk jeudi et malgré un but encaissé dès la 7e minute (Gameiro), Marseille a montré sa capacité à réagir.

 

"On le voulait. On était un peu choqués en première mi-temps mais on a eu plusieurs possibilités", a dit l'entraîneur Eric Gerets au micro de Foot Plus.

"En deuxième mi-temps, j'ai vu qu'ils avaient faim, vraiment faim. On mérite de gagner ce match", a-t-il résumé.

 

Mené très tôt, l'OM n'a pas réagi efficacement avant la deuxième période. L'entrée en jeu de Sylvain Wiltord à la place d'Hatem Ben Arfa a été décisive, ainsi que la prestation de Brandao, auteur de son cinquième but en huit journées et précieux défensivement.

 

L'égalisation est venue d'un centre au deuxième poteau de Charles Kaboré, mal repris par Wiltord mais poussé par le défenseur argentin Renato Civelli au fond des filets (59e).

 

Vingt minutes plus tard, Brandao a contrôlé un centre de Karim Ziani avant de frapper en force sous la barre transversale.

 

Dans son sprint vers le titre, l'OM devra cependant se passer de son capitaine Lorik Cana pour un match au moins, très probablement celui, compliqué, à Lille le week-end prochain.

 

Pour un motif futile (une touche) à la 88e minute, le capitaine marseillais s'est livré à un combat de rue avec le Lorientais Arnaud Le Lan, également expulsé.

 

Le Paris Saint-Germain a tiré profit des défaites de Lille et Toulouse la veille pour prendre seul la quatrième place avec 59 points grâce sa victoire 3-0 contre Le Havre.

 

Jérôme Rothen a été l'homme du match côté parisien, avec deux passes décisives et un but. Ludovic Giuly a marqué le premier but à la 41e minute, Rothen assuré la victoire à la 55e et Hoarau a inscrit son 17e but en Ligue 1 à la 89e avec la complicité de l'ancien gardien parisien Christophe Revault.

Première publication : 19/04/2009

COMMENTAIRE(S)