Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Amériques

La rencontre s'achève sans consensus sur une déclaration

Vidéo par Philip CROWTHER , Pauline PACCARD

Dernière modification : 20/04/2009

Le sommet des Amériques s'est achevé, dimanche, sans consensus des 34 États sur une déclaration finale. Plusieurs pays ont jugé "inacceptable" de faire l'impasse sur l'embargo américain qui vise Cuba.

AFP - Le sommet des Amériques s'est achevé dimanche à Port of Spain sans consensus des 34 pays sur une déclaration finale, a annoncé à la presse le Premier ministre de Trinité-et-Tobago, Patrick Manning.

"La déclaration elle-même n'avait pas l'accord de l'ensemble des 34 pays", a déclaré M. Manning. "Plusieurs pays ont émis des réserves sur certains points et c'est compréhensible car il est très difficile (de parvenir à un accord) dans une réunion et une négociation entre 34 pays".

"Le document qui émerge est un document de compromis qui a obtenu l'accord de certains et pas celui d'autres", a précisé le Premier ministre. "Nous avons donc décidé de l'adopter, car en l'adoptant nous reconnaissons qu'il n'y avait pas d'unanimité".

Plusieurs pays de la gauche radicale, emmenés par le président vénézuélien Hugo Chavez, avaient jugé "inacceptable" la déclaration finale faisant l'impasse sur l'embargo américain contre Cuba et sa mise à l'écart du sommet continental.

Jusqu'ici les chefs d'Etat et de gouvernement avaient toujours signé le texte final du sommet des Amériques, depuis sa première édition à Miami en 1994.

Cette déclaration sans unanimité nuit inévitablement au bilan, par ailleurs positif du sommet au cours duquel les dirigeants des Amériques se sont déclarés séduits par le discours du président américain Barack Obama qui a proposé "une nouvelle ère" dans les relations avec l'Amérique latine.

Exclu de l'Organisation des Etats américains (OEA) depuis 1962, année depuis laquelle l'embargo américain est en vigueur, Cuba n'était pas invité au sommet.

Première publication : 19/04/2009

COMMENTAIRE(S)