Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Amériques

La rencontre s'achève sans consensus sur une déclaration

Vidéo par Philip CROWTHER , Pauline PACCARD

Dernière modification : 20/04/2009

Le sommet des Amériques s'est achevé, dimanche, sans consensus des 34 États sur une déclaration finale. Plusieurs pays ont jugé "inacceptable" de faire l'impasse sur l'embargo américain qui vise Cuba.

AFP - Le sommet des Amériques s'est achevé dimanche à Port of Spain sans consensus des 34 pays sur une déclaration finale, a annoncé à la presse le Premier ministre de Trinité-et-Tobago, Patrick Manning.

"La déclaration elle-même n'avait pas l'accord de l'ensemble des 34 pays", a déclaré M. Manning. "Plusieurs pays ont émis des réserves sur certains points et c'est compréhensible car il est très difficile (de parvenir à un accord) dans une réunion et une négociation entre 34 pays".

"Le document qui émerge est un document de compromis qui a obtenu l'accord de certains et pas celui d'autres", a précisé le Premier ministre. "Nous avons donc décidé de l'adopter, car en l'adoptant nous reconnaissons qu'il n'y avait pas d'unanimité".

Plusieurs pays de la gauche radicale, emmenés par le président vénézuélien Hugo Chavez, avaient jugé "inacceptable" la déclaration finale faisant l'impasse sur l'embargo américain contre Cuba et sa mise à l'écart du sommet continental.

Jusqu'ici les chefs d'Etat et de gouvernement avaient toujours signé le texte final du sommet des Amériques, depuis sa première édition à Miami en 1994.

Cette déclaration sans unanimité nuit inévitablement au bilan, par ailleurs positif du sommet au cours duquel les dirigeants des Amériques se sont déclarés séduits par le discours du président américain Barack Obama qui a proposé "une nouvelle ère" dans les relations avec l'Amérique latine.

Exclu de l'Organisation des Etats américains (OEA) depuis 1962, année depuis laquelle l'embargo américain est en vigueur, Cuba n'était pas invité au sommet.

Première publication : 19/04/2009

COMMENTAIRE(S)