Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

Economie

Le Salon de Shangaï, un coup d'accélérateur pour les constructeurs

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/04/2009

La Chine est devenue le deuxième marché automobile mondial. Le salon de Shanghaï, qui ouvre ses portes lundi, est l’occasion de constater qu’il est aussi le principal espoir pour des constructeurs en difficulté.

Alors que le Salon de l’automobile de Shanghaï s’attend à recevoir près de 600 000 visiteurs entre le 20 et 24 avril, les constructeurs européens, américains et japonais tentent de renforcer leur position sur le marché chinois, le seul à connaître encore une véritable croissance. "Même si on n’est plus à des progressions de 20 à 25 % comme les trois dernières années, la Chine constitue avec une croissance à 10 % le principal espoir pour le monde automobile", explique Yale Zhang, directeur de la Greater China Vehicle Forecasts.
 

"Nous pensons que nos plus belles années sont devant nous", affirme Kevin Wale, le président de General Motors (GM) en Chine. Un optimisme confirmé par les chiffres : alors que les ventes aux Etats-Unis de GM ont chuté de 48 %, elles ont progressé de 25 % en Chine. Le japonais Nissan, qui souffre aussi mondialement, y prévoit une croissance de 20 %. Le pays est devenu le deuxième marché mondial et les 1,3 milliard d’acheteurs potentiels sont une promesse alléchante.
 

Le virage écolo
 

Mais la Chine ne compte pas être uniquement le nouveau tiroir-caisse des grands groupes mondiaux. Les constructeurs locaux veulent aussi leur part du gâteau. Au salon de Shanghaï, les Shanghaï Automative et autres Geely présentent un nombre record de nouveaux modèles. "Pour le moment, ils souffrent encore d’un retard technologique et d’un déficit d’image", précise Klaus Paur, directeur de TNS-China.
 

Un combat digne de David contre Goliath ? "Pour le consommateur chinois, le prestige de la marque devient de plus en plus important", confirme Klaus Paur. Mais l’émergence du marché des véhicules "écolo" pourrait changer la donne. La Chine veut clairement devenir le leader dans ce domaine et a instauré une ristourne de 11 000 dollars (plus de 8 400 euros) sur l’achat de voitures "vertes". "Ce n’est pas un hasard si la Chine mise gros sur ce marché, car les autres constructeurs commencent à peine leur investissement dans ce domaine et il y a donc moins de retard à rattraper", analyse Klaus Paur.
 

Reste que, pour le moment, le consommateur chinois achète de préférence de grosses voitures, aidé en cela par un prix de l’essence qui reste stable. Mais les constructeurs espèrent que les mentalités évolueront avec les incitations gouvernementales.

Première publication : 20/04/2009

COMMENTAIRE(S)