Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Economie

L'OFCE prédit deux années noires, avec récession et chômage

©

Dernière modification : 20/04/2009

L'OFCE annonce deux années très difficiles pour l'économie française. La croissance reculera nettement en 2009 et plus modérément en 2010, avec un taux de chômage qui dépassera les 10 % dès le début de l'année prochaine.

AFP - La croissance française reculera nettement en 2009 et plus modérément en 2010, avec un taux de chômage qui dépassera la barre des 10% dès le début de l'année prochaine, a prédit lundi l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Au niveau mondial, l'OFCE prévoit une contraction du Produit intérieur brut (PIB) de 1,5% en 2009 avant un rebond de 1,5% en 2010.

En France, le PIB s'affaissera de 2,3% en 2009 et de 0,2% l'année suivante, a précisé l'institut dans un communiqué, alors que le gouvernement table sur un recul du PIB de 1,5% en 2009 avant un rebond de l'ordre de 1% l'année suivante. "En 2009, l'économie française devrait connaître sa plus forte récession depuis les années 30" et l'activité attendue en 2010 ne permettra pas de "parler de reprise" en France, précise l'Observatoire dans un communiqué.

Le déficit public devrait s'établir respectivement à 6,1% et 7,2% du PIB en 2009 et 2010 (contre 3,4% en 2008). Quant à la dette publique, elle devrait atteindre 75,8% du PIB en 2009 et 81,8% l'année suivante (contre 68% en 2008).

"On est sur des niveaux jamais atteints", a commenté lors d'une conférence de presse, Eric Heyer, de l'OFCE, évoquant par ailleurs une ère "d'incertitude complète".

Jugeant que l'"ajustement" social de la crise n'avait pas encore débuté, M. Heyer prévoit une très forte hausse du chômage avec "800.000 pertes d'emploi" dans les deux années à venir, soit la plus forte progression depuis vingt-cinq ans.

Le taux de chômage montera ainsi à 9,8% fin 2009 et à 10,7% fin 2010, contre 8,2% à la fin de l'année dernière, selon l'OFCE.

En dépit de ce sombre tableau, M. Heyer relève un "élément positif" --le reflux attendu de l'inflation-- et juge que la France semble "mieux armée" que ses principaux partenaires.

Selon lui, l'économie française est "moins ouverte" que d'autres et donc moins "exposée" à la chute du commerce mondial. Par ailleurs, son modèle social dote les ménages de "filets de sécurité" qui atténueront les pertes de pouvoir d'achat. Enfin, l'endettement des foyers français est bien moindre qu'en Allemagne ou en Espagne.
 

Première publication : 20/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)