Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Economie

L'OFCE prédit deux années noires, avec récession et chômage

Dernière modification : 20/04/2009

L'OFCE annonce deux années très difficiles pour l'économie française. La croissance reculera nettement en 2009 et plus modérément en 2010, avec un taux de chômage qui dépassera les 10 % dès le début de l'année prochaine.

AFP - La croissance française reculera nettement en 2009 et plus modérément en 2010, avec un taux de chômage qui dépassera la barre des 10% dès le début de l'année prochaine, a prédit lundi l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Au niveau mondial, l'OFCE prévoit une contraction du Produit intérieur brut (PIB) de 1,5% en 2009 avant un rebond de 1,5% en 2010.

En France, le PIB s'affaissera de 2,3% en 2009 et de 0,2% l'année suivante, a précisé l'institut dans un communiqué, alors que le gouvernement table sur un recul du PIB de 1,5% en 2009 avant un rebond de l'ordre de 1% l'année suivante. "En 2009, l'économie française devrait connaître sa plus forte récession depuis les années 30" et l'activité attendue en 2010 ne permettra pas de "parler de reprise" en France, précise l'Observatoire dans un communiqué.

Le déficit public devrait s'établir respectivement à 6,1% et 7,2% du PIB en 2009 et 2010 (contre 3,4% en 2008). Quant à la dette publique, elle devrait atteindre 75,8% du PIB en 2009 et 81,8% l'année suivante (contre 68% en 2008).

"On est sur des niveaux jamais atteints", a commenté lors d'une conférence de presse, Eric Heyer, de l'OFCE, évoquant par ailleurs une ère "d'incertitude complète".

Jugeant que l'"ajustement" social de la crise n'avait pas encore débuté, M. Heyer prévoit une très forte hausse du chômage avec "800.000 pertes d'emploi" dans les deux années à venir, soit la plus forte progression depuis vingt-cinq ans.

Le taux de chômage montera ainsi à 9,8% fin 2009 et à 10,7% fin 2010, contre 8,2% à la fin de l'année dernière, selon l'OFCE.

En dépit de ce sombre tableau, M. Heyer relève un "élément positif" --le reflux attendu de l'inflation-- et juge que la France semble "mieux armée" que ses principaux partenaires.

Selon lui, l'économie française est "moins ouverte" que d'autres et donc moins "exposée" à la chute du commerce mondial. Par ailleurs, son modèle social dote les ménages de "filets de sécurité" qui atténueront les pertes de pouvoir d'achat. Enfin, l'endettement des foyers français est bien moindre qu'en Allemagne ou en Espagne.
 

Première publication : 20/04/2009

COMMENTAIRE(S)