Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

SCIENCES

Le scientifique Stephen Hawking, très malade, a été hospitalisé

Dernière modification : 21/04/2009

Atteint d'une maladie dégénérative paralysante, l'astrophysicien britannique Stephen Hawking, 67 ans, a été hospitalisé d'urgence à Cambridge. Il est mondialement connu pour ses travaux sur l'univers et la gravité.

AFP - L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, atteint d'une maladie dégénérative paralysante diagnostiquée il y a plus de quarante ans, est "très malade" et a été hospitalisé d'urgence, a annoncé lundi un porte-parole de l'université de Cambridge.
   
"Le professeur Hawking est très malade et a été emmené en ambulance à l'hôpital d'Addenbrooke à Cambridge", a déclaré un porte-parole de l'université britannique dans laquelle travaille le professeur. "Il passe des tests. Il se sentait mal depuis plusieurs semaines", a-t-il ajouté.
   
En début de soirée, un autre porte-parole de l'université a précisé à l'AFP que le scientifique passerait la nuit à l'hôpital et qu'il "ne souffr(ait) pas".
   
Stephen Hawking, 67 ans, mondialement connu pour ses travaux sur l'univers et la gravité, est l'auteur d'"Une brève histoire du temps", l'un des plus grands succès de littérature scientifique, et de "Georges et les secrets de l'Univers".
   
Atteint de sclérose latérale amyotrophique, une maladie dégénérative paralysante diagnostiquée alors qu'il avait 22 ans, il se déplace en chaise roulante et communique par l'intermédiaire d'un ordinateur et d'un synthétiseur vocal.
   
Ses médecins lui avaient alors prédit qu'il n'avait plus que "quelques années" à vivre. Mais Stephen Hawking a déjoué les prognostics pour devenir un scientifique mondialement connu et reconnu.
   
Il a été nommé en 1979 à la chaire de mathématiques de l'université de Cambridge --occupée par Isaac Newton 300 ans plus tôt--, a reçu le titre prestigieux de Commandeur de l'empire britannique en 1982 et est membre de l'Académie des sciences américaine.
   
Au début du mois, l'université d'Arizona aux Etats-Unis avait annoncé que Stephen Hawking avait annulé une intervention le 5 avril parce qu'il se remettait d'une infection pulmonaire et que ses médecins lui avaient conseillé de ne pas voyager.
   
Les médias avaient rapporté en début d'année que la chaîne Discovery Channel diffuserait en 2010 un documentaire de l'astrophysicien "L'Univers de Stephen Hawking", premier volet d'un tryptique sur la nature de l'univers.
   
Stephen Hawking doit abandonner la chaire de mathématiques de Cambridge en fin d'année, mais rester dans l'université dans un rôle restant à définir.  

Première publication : 20/04/2009

COMMENTAIRE(S)