Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Economie

L'Australie à son tour frappée par la récession

Dernière modification : 21/04/2009

Selon la Banque centrale australienne, le pays est d'ores et déjà entré en récession. Les trois derniers mois de 2008 ont été marqués par une croissance négative. Et les prévisions pour le début de 2009 ne sont guère plus roses.

AFP - L'Australie semble déjà être entrée en récession, a annoncé mardi le gouverneur de la Banque centrale australienne, Glenn Stevens.
  
"Je pense qu'une personne raisonnable, examinant toutes les informations disponibles actuellement, arriverait à la conclusion que l'économie australienne, elle aussi, est en récession", a déclaré M. Stevens.
  
Ces déclarations interviennent au lendemain de celles du Premier ministre Kevin Rudd, estimant inévitable que la crise mondiale entraîne l'Australie dans la récession.
  
La dernière récession de l'économie australienne remonte au début des années 1990. Mais l'économie du pays a connu, au cours des trois derniers mois 2008, son premier trimestre de croissance négative depuis huit ans et les chiffres du premier trimestre 2009 devraient eux aussi afficher une croissance négative.
  
Cela ferait entrer officiellement l'Australie en récession, notion définie par deux trimestres consécutifs de croissance négative.
  
Selon M. Stevens, quels que soient les chiffres, il est raisonnable de conclure que le pays est déjà entré en récession.
  
"Il est très rare que l'Australie échappe à une crise internationale et elle n'a jamais pu en éviter une de cette ampleur", a-t-il souligné.

Première publication : 21/04/2009

COMMENTAIRE(S)