Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce des frappes aériennes en Irak dans un délai "court"

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Culture

La question du mariage gay refait surface à Miss America

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 21/04/2009

Le débat sur le mariage gay a refait surface aux États-Unis lors de l'élection de Miss America, dimanche. L'opinion de Miss Californie - l'une des favorites - qui a affirmé qu'elle n'y était pas favorable, lui a coûté sa couronne.

Dimanche, les Américains ont élu Miss Caroline du Nord plus belle Américaine de l'année. Pourtant, jusqu'au dernier moment, Miss Californie faisait la course en tête. C'est une question sur le mariage homosexuel qui l'a mise sur la touche.

"Le Vermont est le quatrième État à avoir légalisé le mariage homosexuel. Penses-tu que les autres États devraient suivre cet exemple ? Oui, non et pourquoi ?", a demandé un juré. Celui-ci - le bloggeur people Perez Hilton, ouvertement gay - réside lui aussi en Californie.

Après de vagues explications sur l'opportunité qu'ont les Américains de choisir entre le mariage homosexuel et "opposé", Carrie Prejean - Miss Californie - a répondu, d'un ton sincère, que le mariage devait se faire entre un homme et une femme. Sa réponse a suscité un tollé et elle a finit première dauphine.

Sur son site, Perez Hilton a insulté la candidate, avouant  que la réponse qu'elle avait donné a directement joué sur son classement final.

Depuis cet épisode, les témoignages, favorables à Perez Hilton ou à Carrie Prejean, se multiplient sur le site de partage YouTube, révèlant à nouveau la polarisation qui existe dans la société américaine à propos du mariage homosexuel. 

 

La miss déchue a alors été invitée sur plusieurs plateaux télé pour répondre aux attaques de son tombeur.

"Je n'ai pas de regrets d'avoir répondu honnêtement," a expliqué Carrie Prejean sur la chaîne Fox News. "Il m'a demandé mon opinion et je la lui ai donnée. Je n'ai rien contre les gays, et je n'ai voulu offenser personne avec ma réponse", a-t-elle conclu.

 

Première publication : 21/04/2009

COMMENTAIRE(S)