Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Economie

Volvo annonce 1 500 suppressions de postes supplémentaires

Dernière modification : 22/04/2009

Le constructeur automobile a annoncé qu'il allait supprimer 1 543 emplois en Suède. Le groupe, affecté par la crise qui secoue le secteur, espère ainsi réduire ses effectifs de 16 255 personnes d'ici à la fin 2009.

AFP - Le numéro deux mondial des poids lourds, le groupe suédois diversifié Volvo, qui a déjà supprimé des milliers de postes ces derniers mois, a annoncé mercredi la suppression de plus de 1.500 emplois supplémentaires dans plusieurs de ses usines en Suède.
  
"En raison du fort déclin du marché mondial des poids-lourds, Volvo Group est contraint d'entamer de nouvelles réductions de personnel dans ses sites en Suède", indique le groupe, qui produit principalement des poids-lourds, mais également des moteurs et des équipements de construction, dans un communiqué.
  
"Un total de 1.543 employés seront concernés chez Volvo Trucks, Volvo Construction Equipment, Volvo Penta et Volvo Powertrain", indique le géant suédois dans un communiqué.
  
Volvo avait déjà annoncé ces derniers mois la suppression de 5.800 emplois, et indiqué que 16.255 employés intérimaires, consultants et permanents quitteraient l'entreprise en 2008 et 2009.
  
Les commandes et les livraisons de poids-lourds ont plongé depuis l'automne en raison de la crise économique mondiale.

Première publication : 22/04/2009

COMMENTAIRE(S)