Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Le japonais Toyota confirme sa position de leader mondial

Dernière modification : 23/04/2009

Avec 1,76 million de véhicules vendus au premier trimestre, le japonais Toyota conserve la première place des constructeurs automobiles. Et ce malgré la concurrence de plus en plus féroce de l'allemand Volkswagen.

AFP - Le constructeur automobile japonais Toyota Motor a annoncé jeudi qu'il avait vendu 1,76 million de véhicules au premier trimestre 2008-2009 (-26,7% sur un an), conservant aisément sa couronne de numéro un mondial face à l'allemand Volkswagen.
 

Des rumeurs et informations de presse affirmaient ces derniers jours que Toyota, qui a ravi en 2008 la couronne de numéro un mondial à l'américain General Motors, allait être dépassé au premier trimestre par Volkswagen.

Le constructeur allemand avait annoncé le 17 avril avoir vendu 1,39 million de véhicules dans le monde de janvier à mars (-11,4% sur un an).
 

En excluant les marques Daihatsu et Hino, les ventes mondiales de Toyota au premier trimestre se sont élevées à 1,53 million de véhicules, soit une chute de 28,2% sur un an, a précisé un porte-parole de Toyota, Paul Nolasco.

La production de la totalité du groupe a chuté de 45,1% sur un an à 1,395 million de véhicules. Les ventes au Japon ont baissé de 24,1%.
 

Toyota est frappé de plein fouet par l'effondrement de ses principaux marchés, notamment celui aux Etats-Unis. Il prévoit une lourde perte nette de 350 milliards de yens (2,8 milliards d'euros) pour l'exercice 2008-2009, qui s'est terminé fin mars et dont les résultats seront annoncés le 8 mai.

Première publication : 23/04/2009

COMMENTAIRE(S)