Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

Economie

Le japonais Toyota confirme sa position de leader mondial

Dernière modification : 23/04/2009

Avec 1,76 million de véhicules vendus au premier trimestre, le japonais Toyota conserve la première place des constructeurs automobiles. Et ce malgré la concurrence de plus en plus féroce de l'allemand Volkswagen.

AFP - Le constructeur automobile japonais Toyota Motor a annoncé jeudi qu'il avait vendu 1,76 million de véhicules au premier trimestre 2008-2009 (-26,7% sur un an), conservant aisément sa couronne de numéro un mondial face à l'allemand Volkswagen.
 

Des rumeurs et informations de presse affirmaient ces derniers jours que Toyota, qui a ravi en 2008 la couronne de numéro un mondial à l'américain General Motors, allait être dépassé au premier trimestre par Volkswagen.

Le constructeur allemand avait annoncé le 17 avril avoir vendu 1,39 million de véhicules dans le monde de janvier à mars (-11,4% sur un an).
 

En excluant les marques Daihatsu et Hino, les ventes mondiales de Toyota au premier trimestre se sont élevées à 1,53 million de véhicules, soit une chute de 28,2% sur un an, a précisé un porte-parole de Toyota, Paul Nolasco.

La production de la totalité du groupe a chuté de 45,1% sur un an à 1,395 million de véhicules. Les ventes au Japon ont baissé de 24,1%.
 

Toyota est frappé de plein fouet par l'effondrement de ses principaux marchés, notamment celui aux Etats-Unis. Il prévoit une lourde perte nette de 350 milliards de yens (2,8 milliards d'euros) pour l'exercice 2008-2009, qui s'est terminé fin mars et dont les résultats seront annoncés le 8 mai.

Première publication : 23/04/2009

COMMENTAIRE(S)