Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

Washington va publier des photos des sévices infligés par l'armée

©

Dernière modification : 24/04/2009

Après avoir diffusé quatre notes confidentielles sur les méthodes de la CIA sous l'ère Bush, Washington va déclassifier des centaines de clichés des sévices infligés par l'armée américaine dans les prisons irakiennes et afghanes.

AFP - Le Pentagone va prochainement rendre publiques "des centaines" de photos montrant des sévices pratiqués par le personnel américain dans des prisons en Irak et en Afghanistan sous le gouvernement Bush, a annoncé vendredi un responsable de défense américain.

"Je pense qu'elle se compteront en centaines", a dit ce responsable sous couvert de l'anonymat, en référence au nombre de ces photos qui seront publiées pour la première fois.

Suite à une action en justice intentée par l'association américaine de défense des libertés ACLU, en 2004, le département de la Défense a approuvé que ces photos soient diffusées avant le 28 mai, a confirmé un porte-parole du Pentagone.

L'expert juridique de l'ACLU, Amrit Singh, avait déclaré jeudi que "ces photographies donnaient une preuve visuelle que les sévices pratiqués sur la prisonniers par le personnel américain n'étaient pas isolés mais largement répandus bien au-delà des murs de (la prison) d'Abou Ghraïb".

La prison d'Abou Ghraïb est devenue mondialement célèbre après la publication en 2004 de photos montrant des détenus irakiens humiliés et maltraités par leurs gardiens américains, un scandale qui a conduit à la condamnation de onze soldats à des peines allant jusqu'à 10 ans de prison.

Le président Barack Obama, qui a interdit l'usage de la torture dès son arrivée à la Maison Blanche, avait autorisé la semaine dernière la diffusion de quatre notes confidentielles rendant compte des méthodes employées par la CIA pour faire parler les terroristes sous l'administration Bush.

Il avait alors toutefois assuré que les personnels de la grande agence de renseignement impliqués dans les interrogatoires ne devraient pas être poursuivis.
 

Première publication : 24/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)