Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

Asie - pacifique

La journaliste Roxana Saberi aurait entamé une grève de la faim

Dernière modification : 03/05/2009

Roxana Saberi, la journaliste irano-américaine condamnée en Iran à 8 ans de prison pour espionnage au profit des États-Unis, a entamé une grève de la faim, selon son père. Son affaire devrait être jugée en appel dans les jours à venir.

Reuters - La journaliste américano-iranienne condamnée en Iran à huit ans de prison pour espionnage a entamé une grève de la faim, a déclaré samedi son père.

Reza Saberi a précisé que sa fille Roxana avait téléphoné de la prison pour dire qu'elle en était à son cinquième jour de grève de la faim et qu'elle continuerait de refuser toute nourriture tant qu'elle ne serait pas relâchée.

"Elle ne mange rien (...) Je suis très inquiet", a dit Reza Saberi à Reuters. D'après sa voix "elle paraît très faible".

Agée de 31 ans, Roxana Saberi a été condamnée le 18 avril pour espionnage au profit des Etats-Unis.

Son avocat, Abdolsamad Khorramshahi a déclaré que l'affaire serait jugée en appel dans les jours à venir.

"J'ai préparé un recours détaillé la semaine dernière et soulevé toutes les questions légales afin de soutenir ma cliente. Le recours a été présenté aujourd'hui", a-t-il indiqué.

Selon l'organisation Reporters sans frontières (RSF), qui a aussi contacté son père, la jeune femme s'est dite "déterminée et prête à aller jusqu'au bout".

RSF exprime dans un communiqué sa "plus totale solidarité avec Roxana Saberi, détenue et condamnée injustement au terme d'un processus judiciaire opaque. Sa décision d'entamer une de la faim, geste de protestation ultime, est un acte de révolte face à une injustice fondamentale".

La jeune femme, née d'un père iranien ayant acquis la nationalité américaine, réside depuis six ans en Iran où elle a collaboré à plusieurs médias dont la BBC et Fox News.

Selon RSF, sept journalistes sont actuellement emprisonnés en Iran, pays qui figure à la 166e place, sur 173 pays, dans le classement 2008 de la liberté de la presse publié par l'organisation.

Première publication : 25/04/2009

COMMENTAIRE(S)