Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Le Kansas touché, des cas suspects à New York

Dernière modification : 26/04/2009

L'OMS a affirmé que l'apparition d'un virus de la grippe porcine représentait une "urgence en terme de santé publique" alors que deux cas ont été confirmés au Kansas et que New York pourrait également être touché.

AFP - Le comité d'urgence convoqué samedi par l'Organisation mondiale de la santé a conclu que l'apparition d'un virus de la grippe porcine transmissible d'homme à homme représentait une "urgence en terme de santé publique", a indiqué l'OMS dans un communiqué.
  
"Le comité a convenu que la situation actuelle constituait une urgence en terme de santé publique et une préoccupation internationale", a indiqué l'OMS dans un communiqué.
  
En vertu de cette conclusion, la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, "a recommandé (...) que tous les pays intensifient leur surveillance de tous les cas inhabituels de maladie ressemblant à une grippe ou à une grave pneumonie", précise encore le communiqué.
  
L'OMS a mis en place samedi une stratégie musclée face au "potentiel pandémique" d'un "nouveau virus" de grippe porcine se transmettant d'homme à homme apparu aux Etats-Unis et au Mexique où il a fait au moins 20 morts.
  
La situation est "sérieuse", "imprévisible" et "évolue vite", a averti la directrice générale de l'OMS lors d'une conférence téléphonique depuis le siège de l'organisation à Genève.
  

Première publication : 25/04/2009

COMMENTAIRE(S)