Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

Amériques

L'OMS craint que le virus devienne "beaucoup plus dangereux"

Dernière modification : 26/04/2009

Les autorités américaines ont confirmé que huit étudiants new-yorkais étaient atteints de la grippe porcine. Les partenaires de l'OMS, selon qui le virus risque de devenir "beaucoup plus dangereux", recherchent activement un vaccin.

AFP - Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé que huit étudiants new-yorkais étaient atteints de la grippe porcine, a annoncé dimanche le responsable des services de santé de la ville de New York, Thomas Frieden.

Au cours d'un point de presse avec le maire de la ville, Michael Bloomberg, le Dr Frieden a confirmé qu'il s'agissait d'étudiants de l'Ecole préparatoire St Francis dans le Queens, dans l'est de New York.

Des dizaines d'élèves de cette école s'étaient plaints de symptômes grippaux jeudi dernier.

Deux nouveaux cas de grippe porcine ont été confirmés samedi dans le Kansas, dont l'un encore malade et l'autre guéri, s'ajoutant aux huit décelés auparavant au Texas et en Californie, tous vivants. Le bilan est ainsi désormais de 18 cas avérés de grippe porcine aux Etats-Unis.

"Les New-Yorkais sont inquiets, mais il n'y a pas jusqu'ici d'épidémie dans la ville", a précisé le maire. "Les symptômes ont été légers, les malades récupèrent déjà, n'allez pas à l'hôpital si vous avez un simple rhume, restez chez vous", a-t-il ajouté.

L'école concernée restera fermée lundi, a-t-il précisé , répétant les phrases les plus importantes de son intervention en espagnol.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé dimanche qu'il était "possible" que le virus de la grippe porcine qui a fait au moins 20 morts au Mexique "évolue" et devienne "beaucoup plus dangereux".

Samedi, l'OMS avait mis en garde contre le "potentiel pandémique" du nouveau virus de grippe porcine de type A/H1N1 se transmettant d'homme à homme.

 

Première publication : 26/04/2009

COMMENTAIRE(S)