Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Sports

Marseille s'impose à Lille et creuse l'écart en tête

Dernière modification : 26/04/2009

L'OM a rapporté une précieuse victoire de Lille en s'imposant 2 buts à 1 dans un match de haute intensité. Les Phocéens s'échappent en tête du classement avec 5 points d'avance sur Bordeaux qui compte un match en moins.

AFP - Marseille a pris le large en tête du Championnat de France en s'imposant à Lille (2-1), prenant 5 points d'avance sur Bordeaux, qui doit jouer son match de la 33e journée mercredi à Rennes, et 6 sur Lyon, encore freiné par le Paris SG (0-0).
  
Les Girondins, qui gagnaient samedi leur troisième Coupe de la Ligue (4-0 contre Vannes/2e div.), doivent désormais s'imposer en Bretagne pour ne pas laisser une avance trop grande à l'OM à cinq journées du terme.
  
L'OL, après sept saisons de règne, a sans doute lâché son titre avec ces 18 et 19e points abandonnés à Gerland.
  
Comme à Lorient la semaine précédente, Marseille a remonté un débours d'un but pour glaner un sixième succès de rang, grâce à deux buts en trois minutes de Benoît Cheyrou (54) et Niang 57.
  
Malgré une défense expérimentale, avec Ronald Zubar arrière gauche et un Civelli peu inspiré, l'OM reste bien calé sur la route vers un neuvième titre de champion, que la Canebière attend depuis 1992. Tout le monde a apporté sa pierre à ce succès très précieux, Mandanda a arrêté un penalty de Bastos à 0-0.
  
Lille de son côté ne profite pas du nul surprise concédé au Stadium par Toulouse contre Lorient (1-1), et reste 6e, à un point du TFC et de la cinquième place, que Bordeaux a probablement rendue européenne en s'appropriant un billet pour la C3 samedi, qu'il échangera probablement contre un ticket pour la C1 s'il termine dans les trois premiers.
  

Mauvaise opération de Saint-Etienne

  
Les sept matches de dimanche après-midi concernaient surtout le maintien, et Saint-Etienne a réalisé une très mauvaise opération en perdant à Nice (1-3), qui n'a pourtant plus d'autre motivation que de terminer le mieux possible cette saison. L'OGCN est trop loin de l'Europe pour rêver et ne peut même plus jouer à se faire peur avec ses 15 points d'avance sur le premier relégable.
  
Les Verts n'y étaient pas, Tavlaridis a même marqué contre son camp, le but du break (2-0) juste avant la pause...
  
Le Havre, battu chez lui par Grenoble (0-1) pour sa 24e défaite de la saison, compte maintenant 12 points de retard sur la 17e place. Mais si le HAC n'est plus très loin d'entériner mathématiquement sa relégation, les deux autres places pour la Ligue 2 sont encore loin d'être attribuées.
  
Parmi les dix équipes encore concernées par le maintien, quatre s'affrontaient. Nancy a réalisé une excellente opération en battant Nantes (2-0), et Valenciennes a ramené un point de Sochaux (1-1). Mais VA a encaissé un penalty - justifié: une main dans la surface - dans le temps additionnel.
  
Monaco a définitivement assuré son maintien en gagnant au Mans (1-0), empêchant son adversaire de s'éloigner de la zone rouge. Le MUC72 figure parmi les perdants de la journée, comme Saint-Etienne et Nantes, et comme Caen, qui reste avant-dernier après sa défaite à Auxerre (1-2). Les Normands étaient inconsolables: ils menaient 1-0 à cinq minutes de la fin...
 

Première publication : 26/04/2009

COMMENTAIRE(S)