Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Amériques

Obama exhorte la population à ne pas céder à la panique

Dernière modification : 29/04/2009

Tout en avouant que la grippe porcine constituait un "sujet de préoccupation", Barack Obama a appelé la population à ne pas s'inquiéter. Une vingtaine de cas a été recensée dans cinq États américains, mais aucun décès n'a été rapporté.

REUTERS - Barack Obama a déclaré lundi que son gouvernement suivait attentivement l'évolution des cas de grippe porcine aux Etats-Unis, ajoutant toutefois qu'il n'y avait pas lieu de s'affoler pour le moment.

"Evidemment, c'est un sujet de préoccupation qui requiert un degré élevé d'alerte. Mais il n'y a pas lieu de s'alarmer", a dit le président devant l'Académie américaine des sciences.

L'épidémie du nouveau type de grippe porcine apparue au Mexique a causé la mort de 103 personnes dans ce pays, selon un nouveau bilan officiel au Mexique, où le nombre de personnes contaminées est désormais supérieur à 1.600, dont 400 ont été hospitalisées.

Aucun décès n'a été rapporté hors du Mexique.


Vingt cas bénins ont été confirmés aux Etats-Unis, où un état d'urgence sanitaire a été déclaré.
 

 

Première publication : 27/04/2009

COMMENTAIRE(S)