Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Sports

Asafa Powell participera au Super Grand Prix de Doha malgré sa blessure

Dernière modification : 28/04/2009

Champion olympique du 4x100 m à Pékin, le Jamaïcain Asafa Powell, qui s'est blessé à la jambe dimanche, devrait cependant pouvoir participer, le 8 mai, au Super Grand Prix de Doha, où se retrouveront les ténors de l'athlétisme mondial.

AFP - L'agent d'Asafa Powell a affirmé lundi que le sprinteur jamaïcain, champion olympique du 4x100 m aux JO-2008 à Pékin, blessé à une cheville dimanche lors des Penn Relays à Philadelphie, sera rétabli à temps pour la réunion de Doha, une étape du Super Grand Prix le 8 mai.
  
Le duel attendu entre Américains, éliminés en série aux JO de Pékin, et Jamaïcains, champions olympiques avec record du monde à la clé, avait tourné court dimanche en Pennsylvanie: Powell, quatrième relayeur jamaïcain, avait levé le pied peu après avoir pris le relais en 2e position derrière Patton et terminé en traînant la jambe gauche.
  
Mais selon son agent Paul Doyle, cette blessure, qu'il traînerait depuis quelque temps déjà, n'est pas très grave et n'empêchera pas le double finaliste olympique du 100 m d'aller à Doha.

Première publication : 28/04/2009

COMMENTAIRE(S)