Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

SCIENCES

L'armée américaine en quête d'"amis" sur Facebook

Dernière modification : 28/04/2009

L'armée américaine vient de lancer son compte officiel sur le site de socialisation en ligne Facebook. Il compterait déjà 8 000 abonnés. Elle s'est également dotée d'une nouvelle division dédiée aux "médias sociaux".

AFP - L'armée américaine a annoncé lundi le lancement de son compte officiel Facebook et l'ouverture d'un nouveau bureau pour les "médias sociaux" en ligne, en dépit de règles limitant l'accès des soldats aux sites de socialisation sur internet.
  
"Les jeunes d'aujourd'hui ne regardent pas les nouvelles du soir. Ils ont des amis avec qui ils partagent des informations sur Twitter ou Facebook", a déclaré une porte-parole Lindy Kyzer à l'AFP. "Si nous ne sommes pas présents dans ces espaces, alors nous ne parlerons pas de l'armée", a-t-elle ajouté.
  
La division de l'armée pour les "médias sociaux" en ligne a été créée en mars et la page officielle de l'armée sur Facebook lancée la semaine dernière compte déjà plus de 8.000 abonnés, a-t-elle ajouté.
  
Des femmes de soldats en quête de conseils d'autres familles de militaires, des jeunes recrues dans l'attente de leur mobilisation ou des anciens combattants se retrouvent sur le site.
  
L'armée avait amorcé un départ lent sur Twitter l'an dernier, avec quelque 5.000 utilisateurs.
  
Mais les restrictions sur la sécurité informatique du département de la Défense mises en place en 2007 constituaient un obstacle à l'utilisation des sites de socialisation, tandis que les soldats déployés en Irak ou en Afghanistan se voient souvent privés d'accès à Facebook ou Twitter sur les réseaux informatiques des bases militaires.
  
"C'est malheureux et cela rend les choses plus difficiles (...) mais nous avons de bons programmes de cybercafés" en situation de déploiement, commente encore Mme Kyzer.
  
Les règles de sécurité ont freiné les blogs des soldats au combat, qui doivent impérativement en informer leurs supérieurs, tandis que des hauts commandants peuvent librement s'exprimer sur la toile.
  
Le général Ray Odierno, commandant des forces américaines en Irak, a plus de 5.000 "amis" sur Facebook. L'US Air Force est sur Twitter et le commandement pacifique de la Marine a sa page Facebook remplie de photos.

Première publication : 28/04/2009

COMMENTAIRE(S)