Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

SCIENCES

L'armée américaine en quête d'"amis" sur Facebook

Dernière modification : 28/04/2009

L'armée américaine vient de lancer son compte officiel sur le site de socialisation en ligne Facebook. Il compterait déjà 8 000 abonnés. Elle s'est également dotée d'une nouvelle division dédiée aux "médias sociaux".

AFP - L'armée américaine a annoncé lundi le lancement de son compte officiel Facebook et l'ouverture d'un nouveau bureau pour les "médias sociaux" en ligne, en dépit de règles limitant l'accès des soldats aux sites de socialisation sur internet.
  
"Les jeunes d'aujourd'hui ne regardent pas les nouvelles du soir. Ils ont des amis avec qui ils partagent des informations sur Twitter ou Facebook", a déclaré une porte-parole Lindy Kyzer à l'AFP. "Si nous ne sommes pas présents dans ces espaces, alors nous ne parlerons pas de l'armée", a-t-elle ajouté.
  
La division de l'armée pour les "médias sociaux" en ligne a été créée en mars et la page officielle de l'armée sur Facebook lancée la semaine dernière compte déjà plus de 8.000 abonnés, a-t-elle ajouté.
  
Des femmes de soldats en quête de conseils d'autres familles de militaires, des jeunes recrues dans l'attente de leur mobilisation ou des anciens combattants se retrouvent sur le site.
  
L'armée avait amorcé un départ lent sur Twitter l'an dernier, avec quelque 5.000 utilisateurs.
  
Mais les restrictions sur la sécurité informatique du département de la Défense mises en place en 2007 constituaient un obstacle à l'utilisation des sites de socialisation, tandis que les soldats déployés en Irak ou en Afghanistan se voient souvent privés d'accès à Facebook ou Twitter sur les réseaux informatiques des bases militaires.
  
"C'est malheureux et cela rend les choses plus difficiles (...) mais nous avons de bons programmes de cybercafés" en situation de déploiement, commente encore Mme Kyzer.
  
Les règles de sécurité ont freiné les blogs des soldats au combat, qui doivent impérativement en informer leurs supérieurs, tandis que des hauts commandants peuvent librement s'exprimer sur la toile.
  
Le général Ray Odierno, commandant des forces américaines en Irak, a plus de 5.000 "amis" sur Facebook. L'US Air Force est sur Twitter et le commandement pacifique de la Marine a sa page Facebook remplie de photos.

Première publication : 28/04/2009

COMMENTAIRE(S)