Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, un Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

Amériques

Kathleen Sebelius remplace Tom Daschle au ministère de la Santé

©

Dernière modification : 29/04/2009

En pleine crise de la grippe porcine, Kathleen Sebelius devient la nouvelle secrétaire à la Santé de l'administration Obama. Des ennuis avec le fisc a contraint son prédécesseur, Tom Daschle, à la démission.

AFP - La nouvelle ministre de la Santé de l'administration Obama, Kathleen Sebelius, a prêté serment mardi peu après avoir été confirmée par le Sénat américain, et va devoir s'attaquer d'emblée à une vaste réforme de la protection santé et à une épidémie de grippe porcine.
  
La chambre haute du Congrès a approuvé la nomination de Mme Sebelius par 65 voix contre 31.
  
Attendue sur la crise de la grippe porcine qui touche environ une soixantaine de personnes aux Etats-Unis et six Etats, la nouvelle ministre de Barack Obama devra également s'atteler avec le Congrès à une grande et difficile réforme du système de protection santé qui laisse actuellement près de 50 millions d'Américains sans couverture maladie, selon les chiffres officiels.
  
Mme Sebelius a immédiatement prêté serment dans le bureau Ovale avec le président Obama a ses côtés.
  
"Nous voulions qu'elle prête serment immédiatement car nous avons un défi significatif de santé publique qui exige son attention immédiate, il s'agit de l'épidémie de grippe H1N1 que nous avons vu émerger au Mexique et dont nous voyons maintenant des dizaines de cas ici aux Etats-Unis", a déclaré M. Obama.
  
"C'est quelque chose que nous devons surveiller avec beaucoup d'attention", a-t-il dit, "nous avons besoin de tout le monde sur le pont".
  
La commission des Finances du Sénat avait approuvé la nomination de Mme Sebelius la semaine dernière.
  
Elle est la dernière ministre du gouvernement Obama à être nommée au 99e jour de l'investiture du président américain.
  
Gouverneur du Kansas (centre), Kathleen Sebelius avait été désignée après que le secrétaire à la Santé choisi initialement par M. Obama, Tom Daschle, a été contraint de renoncer au poste en raison d'ennuis avec le fisc.
  
Mme Sebelius elle-même avait été épinglée par la commission des Finances pour des irrégularités fiscales qui ont été corrigées.
  
Les républicains ont également critiqué ses positions en faveur de l'avortement.
  
Fin mars, devant la commission de la Santé présidée par le sénateur Edward Kennedy, Mme Sebelius avait affirmé qu'elle partageait "la conviction du président (Obama) que (...) la réforme du système de protection santé ne peut pas attendre, ne doit pas attendre, n'attendra pas une année de plus".
  
M. Kennedy, qui est l'un des piliers de la future réforme de la protection santé, avait pour sa part apporté son soutien à Mme Sebelius.

Première publication : 29/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)