Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle" au Proche-Orient

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

FRANCE

Sur le banc des accusés, Fofana multiplie les provocations

©

Vidéo par Hélène DROUET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2009

Le procès des 27 membres du "gang des barbares", poursuivis pour le "meurtre aggravé" d'un jeune homme de confession juive, s'est ouvert devant la cour d'assises de Paris par des provocations du principal accusé, Youssouf Fofana.

Le procès des 27 membres du "gang des barbares" a débuté, ce mercredi, devant la cour d'assises de Paris pour l'enlèvement et l'assassinat d’Ilan Halimi en 2006, un jeune homme de confession juive.

 

Dès l’ouverture du procès, Youssouf Fofana, le principal accusé, multiplie les provocations. "A son arrivée dans le box des accusés, il a levé la main et prononcé ‘Allah Akbar !’, 'Allah est grand'", raconte Hélène Drouet, envoyée spéciale de FRANCE 24 au tribunal de Paris.

 

"Lorsque la présidente du tribunal lui demande de confirmer son identité, Youssouf Fofana donne ‘Arabe-Africain’ en guise de prénom et ‘Révolte armée barbare salafiste’ en guise de nom de famille", poursuit-elle.

 

Youssouf Fofana déclare également être né le 13 février 2006 à Sainte-Geneviève-des-Bois, date et lieu où Ilan Halimi a été retrouvé, à l’agonie.

 

"La famille Halimi a paru atterrée par ces provocations, qui laissent augurer de l’atmosphère qui va régner pour le reste du procès", rapporte la journaliste.

 

Le procès devrait durer dix semaines. Ruth Halimi, la mère de la victime, le souhaitait public. Les débats se dérouleront finalement à huis clos, deux des accusés étant mineurs au moment des faits. "Ni la presse ni le public ne pourront assister aux débats", précise Hélène Drouet.

 

Torturé et brûlé vif

 

Le 20 janvier 2006, Ilan Halimi, salarié dans un magasin de téléphonie mobile, est attiré par une jeune femme en banlieue parisienne, où il sera enlevé, avant d’être séquestré dans une cité de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine.

 

Les kidnappeurs réclament alors à la famille d’Ilan, qu'ils pensent riche car de confession juive, 450 000 euros en échange de sa libération.

 

Dans l’attente de la rançon, qui ne pourra jamais être payée, Ilan Halimi est torturé par ses ravisseurs puis brûlé vif et abandonné près d’une voie ferrée, où il sera retrouvé agonisant le 13 février, avant de décéder sur le chemin de l'hôpital.

 

Une complice, qui a préféré se rendre à la police, permettra aux enquêteurs de retrouver Youssouf Fofana, en cavale en Côte d'Ivoire. Il sera finalement arrêté le 23 février et extradé vers la France quelques jours plus tard.
 

Première publication : 29/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)