Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • La France retrouve ses mondialistes pour affronter l’Espagne

    En savoir plus

  • Erdogan débute son mandat présidentiel en Turquie

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

Amériques

Raul Castro invite les États-Unis à faire "un geste"

Dernière modification : 29/04/2009

Lors d'un discours tenu à La Havane, le président cubain Raul Castro a déclaré que c'était aux États-Unis de faire "un geste" à l'égard de son pays, tout en soulignant que le système politique cubain n'était en aucun cas négociable.

AFP - Le président cubain Raul Castro a déclaré que c'était aux Etats-Unis et non à Cuba de faire "un geste" à l'égard de ce pays sous embargo américain, excluant par ailleurs de dialoguer avec Washington sur le système politique cubain, dans un discours tenu à La Havane.

"Nous avons réitéré que nous sommes disposés à parler de tout avec le gouvernement des Etats-Unis, sur un pied d'égalité, mais pas à négocier sur la souveraineté ni sur notre système politique et social, ni sur le droit à l'autodétermination , ni sur nos sujets internes", a déclaré Raul Castro, frère et successeur de Fidel, lors d'une réunion ministérielle des non-alignés.

"Ce n'est pas à Cuba de faire un geste", a-t-il dit en rappelant que Wahsington maintenait toujours son embargo économique contre l'île communiste.

Cette déclaration du président cubain est en droite ligne avec le commentaire publié la semaine dernière par Fidel Castro. Celui-ci avait affirmé que le président Barack Obama avait mal compris l'offre de "dialoguer sur tout", y compris les droits de l'Homme, de Raul qui voulait en fait, selon le "Comandante", réitérer sa disposition à un échange de prisonniers avec Washington.
 

Première publication : 29/04/2009

COMMENTAIRE(S)