Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le leader chiite Moqtada al-Sadr reçu en Turquie

Dernière modification : 01/05/2009

Moqtada al-Sadr, chef radical chiite irakien, a quitté l'Iran pour une visite en Turquie, où il a été reçu par le président Gül et le Premier ministre Erdogan. Il s'agit de sa première apparition en public depuis deux ans.

AFP - Le président turc Abdullah Gül et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ont reçu vendredi le chef chiite radical irakien Moqtada Sadr, qui n'est pas apparu en public depuis près de deux ans, pour discuter de la sécurité en Irak, a rapporté l'agence de presse Anatolie.
  
Moqtada Sadr s'est d'abord entretenu avec le chef du gouvernement puis a été reçu séparément par le chef de l'Etat à sa résidence, selon l'agence.
  
Aucune déclaration n'a été faite au terme de ces entretiens auxquels à assisté également le représentant spécial pour l'Irak du ministère turc des Affaires étrangères, Murat Özçelik, a ajouté Anatolie.
  
"Les discussions devaient porter sur la question de la sécurité en Irak et la promotion des rapports entre les parties", a souligné un diplomate turc sous couvert d'anonymat.
  
Les dirigeants turcs reçoivent régulièrement les principaux dirigeants des divers groupes politiques en Irak pour souligner l'importance accordée par Ankara à l'intégrité territoriale de ce pays voisin.
  
Le chef chiite avait quitté auparavant l'Iran pour la capitale turque, a affirmé à l'AFP un dirigeant de son mouvement en Irak.
  
C'est la première fois qu'un responsable du mouvement de Moqtada Sadr confirme que son chef se trouve en Iran.
  
Le chef chiite radical n'est plus apparu en public depuis la visite d'une mosquée en juin 2007, mais s'exprime toujours par le biais de communiqués transmis par ses porte-parole.
  
Moqtada Sadr a créé en 2003 l'Armée du Mahdi, une milice longtemps considérée comme la plus puissante en Irak et qui a plusieurs fois affronté l'armée américaine lors de révoltes meurtrières.
  
Il a décrété en août dernier un arrêt définitif des opérations de l'Armée du Mahdi, un an après l'annonce d'une trêve unilatérale d'un an, respectée à l'exception de combats au printemps 2008.

Première publication : 01/05/2009

COMMENTAIRE(S)