Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Sports

Le Barça corrige le Real au stade Bernabeu

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Dernière modification : 03/05/2009

Le "clasico" espagnol s'est soldé par une victoire écrasante de Barcelone sur le Real de Madrid (2-6). Avec sept points d'avance au classement à quatre journées du dénouement, les Catalans sont presque assurés de devenir champions.

AFP - Le FC Barcelone a donné une leçon historique à son hôte le Real Madrid samedi (6-2) et pris sept points d'avance en tête du Championnat d'Espagne, à quatre journées de la fin, préparant au mieux sa demi-finale retour de la C1 contre Chelsea, avec un Messi retrouvé.
  
Le leader, également sous l'impulsion d'un grand Thierry Henry, auteur comme le prodige argentin de deux buts, a repris au classement un avantage à la hauteur de sa domination sur le terrain.
  
Le Barça pourrait être sacré champion dès la prochaine journée, la 35e, si le Real ne bat pas Valence à l'extérieur le samedi 9 mai et que les Catalans battent à domicile Villarreal le dimanche 10 mai.
  
Ce "Clasico", à l'enjeu énorme pour une Liga dominée par les deux grands clubs espagnols, a tenu toutes ses promesses avec une pluie d'occasions et huit buts au total, dont quatre en première période.
  
Dans une chaude ambiance au stade Santiago-Bernabeu, le Real a débuté fort la rencontre, pressant les joueurs du Barça pour qu'ils ne puissent s'exprimer.
  
Le Barça, qui débutait le match avec toute son artillerie offensive (Messi, Eto'o, Henry, Xavi et Iniesta) malgré la proximité du match retour de Ligue des champions à Chelsea, se créait toutefois les deux premières occasions, par Xavi (1re) et Eto'o (7e).
  

Henry à l'aise à gauche
  
Mais c'est bien le Real qui prenait l'avantage (14e), grâce au sauveur habituel Gonzalo Higuain, auteur d'une belle tête sur un centre parfait de Sergio Ramos.
  
Le Barça, loin d'accuser le coup, repartait de l'avant, tiré par Thierry Henry, de plus en plus à l'aise dans son rôle d'ailier gauche. L'attaquant français, très bien lancé par Messi, ajustait Casillas d'un intérieur du droit (18e) alors qu'il avait aussi une solution au centre avec Eto'o.
  
Deux minutes plus tard, l'équipe de Josep Guardiola prenait l'avantage: après une faute de Cannavaro sur Henry, Xavi délivrait un très bon coup franc que le capitaine Carles Puyol reprenait victorieusement de la tête.
  
Ensuite, c'était par moments une démonstration du Barça qui progressait sur la pelouse avec une aisance douloureuse pour les supporteurs du Real.
  
Le troisième but du Barça arrivait logiquement après une erreur inhabituelle de Lassana Diarra, qui se faisait piquer le ballon par Xavi. Messi en profitait pour battre tranquillement Casillas (36e), qui a ensuite plusieurs fois évité un score plus lourd à la pause.
  
En seconde période, le Real redémarrait fort, revenant à 3-2 après une tête puissante de Ramos sur un coup franc de Robben (56e).
  
Mais comme en première période, Henry répondait dans un laps de temps très court, redonnant deux buts d'avance aux Catalans en devançant Casillas (58e). Messi (75e) et Piqué (83e) achevaient le Real et le Bernabeu commençait à se vider.
  
Henry et le Barça, presque assurés du titre de champion, savent désormais ce qu'ils doivent faire mercredi contre Chelsea.
  
Le Real Madrid, assuré de la 2e place et d'une participation directe à la prochaine Ligue des champions, peut déjà penser à la saison prochaine...

Première publication : 02/05/2009

COMMENTAIRE(S)