Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

L'évasion du gourou pédophile inquiète les familles des victimes

Dernière modification : 02/05/2009

Après l'évasion, lundi, de Juliano Verbard, pédophile et chef d'une secte, la famille d'Alexandre, que le gourou avait présenté à ses adeptes comme "l'élu", se dit très inquiète. Par le passé, Verbard a kidnappé deux fois le garçon.

AFP - Six anciens membres de la secte "Coeur douloureux et immaculé de Marie" ont été mis en examen vendredi et cinq d'entre eux écroués dans le cadre de l'enquête sur l'évasion du gourou pédophile Juliano Verbard, a-t-on appris de source judiciaire.

Les six adeptes - trois hommes et trois femmes - sont poursuivis pour leur participation présumée à la préparation de l'évasion lundi de Juliano Verbard, alias "petit lys d'amour", de la prison de Domenjod à Saint-Denis où il purgeait une peine de 15 ans de réclusion criminelle pour viols et agressions sexuelles sur deux enfants.

Ils ont été mis en examen par le juge d'instruction pour "complicité d'évasion" et cinq d'entre eux placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

Juliano Verbard s'est fait la belle avec deux co-détenus, disciples de la secte, libérés par un commando de trois hommes qui avaient détourné un hélicoptère et braqué le pilote pour qu'il se pose dans la cour de la prison, démunie de filins anti-évasion. Ils n'ont pas été retrouvés.

Un des six mis en examen, suspecté d'avoir participé directement à l'évasion en faisant partie du commando, a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Il était également poursuivi pour "arrestation, enlèvement, séquestration et détention arbitraire d'otages commis en bande organisée".

Le procureur de la République de Saint-Denis Dominique Auter a souligné, lors d'un point-presse, que les charges pesant contre lui étaient à prendre "avec beaucoup de nuances et beaucoup de prudence" laissant au juge d'instruction le soin d'"apprécier les suites à donner".

Les six disciples ont été présentés au parquet à l'issue de quatre jours de garde à vue à la section de recherches de la gendarmerie. Ils avaient été "impliqués dans des précédentes affaires" a dit le procureur Auter. Ils sont âgés de 25 à 60 ans et quatre d'entre eux sont membres d'une même famille.

Selon le procureur, les suspects "paraissent plutôt illuminés et sous influence (et) parlent peu" mais ont admis "du bout des lèvres avoir facilité la préparation de l'évasion". Les charges contre eux s'appuient "davantage sur les éléments matériels, les témoignages, les recoupements que leurs déclarations", a-t-il dit.

Depuis lundi, les gendarmes ont multiplié les perquisitions et les fouilles dans les villages isolés de l'île. "Le temps joue pour les fuyards. C'est dans les premiers jours qu'on le plus de chances de les arrêter," a reconnu le procureur Auter.

Jeudi, la fourgonnette leur ayant servi à prendre la fuite après leur évasion, a été retrouvée à Saint-Denis.

Verbard avait crée sa secte en 2002 après avoir fait croire à des centaines de fidèles catholiques que la Vierge Marie lui était apparue. Il devait à nouveau comparaître aux assises cette année pour l'enlèvement et la séquestration, en août 2008, du jeune Alexandre, 12 ans, qu'il avait présenté à ses adeptes comme "l'élu" de la secte. Le jeune garçon avait été libéré sain et sauf et la secte dissoute par le ministère de l'Intérieur.

 

Première publication : 02/05/2009

COMMENTAIRE(S)