Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

Sports

Bordeaux rejoint Marseille en tête, Paris chute contre Rennes

Dernière modification : 04/05/2009

Grâce à une large victoire à domicile face à Sochaux (3-0), les Girondins de Bordeaux rejoignent Marseille à la tête du championnat de Ligue 1. Après sa défaite à domicile face à Rennes (1-0), le Paris-Saint-Germain reste quatrième.

AFP - A quatre journées de la fin, la L1 s'offre un suspense de rêve: Bordeaux a saisi la belle occasion et a battu Sochaux (3-0) pour rejoindre la tête du Championnat de France à égalité de points avec Marseille, toujours leader à la différence de but (+27 pour l'OM, +26 pour les Girondins).
   
Qui aurait pu prévoir un final aussi palpitant pour la course au titre? L'OM et les Girondins disposent donc tous deux de 68 points alors qu'il ne reste plus que quatre journées!
   
L'équipe de Laurent Blanc ne s'est pas fait prier contre Sochaux. Les buteurs furent Sertic (1er but pour son 2e match en L1), l'incontournable Gourcuff, et Chamakh.
   
L'occasion était si belle de revenir au premier plan après le nul concédé par Marseille à domicile contre Toulouse (2-2), drôle de prolongement d'une semaine de turbulences typiquement marseillaises avec l'annonce du départ d'Eric Gerets.
   
Les Bordelais peuvent remercier leurs voisins du Sud-Ouest, Toulouse, pour avoir enrayé la belle mécanique marseillaise.
   
 Mais le TFC retire aussi des bénéfices de ce nul au Vélodrome, puisque 58 points lui permettent de viser plus haut que la 5e place. Le TFC dit merci à ses deux héros en terre marseillaise: Gignac, qui prend ses distances en tête du classement des buteurs avec ses 20e et 21e réalisations, et Carrasso, gardien qui a brillé pour son retour sur une pelouse qu'il connaissait bien.
   

Paris s'effondre
   
Bordeaux a saisi l'occasion. Pas le PSG, qui pouvait pourtant ravir la 3e place à Lyon, après le naufrage du septuple champion de France à Valenciennes (2-0) samedi. Mais le club de la capitale (4e) a dû se passer de son meilleur buteur, Hoarau, blessé, et s'est effondré contre Rennes au Parc des Princes (1-0) sur un but contre son camp de Sakho. Rennes, en revanche, a bien préparé sa finale de Coupe de France.
   
Pour Lyon (3e), les espoirs du 8e titre se sont évanouis dans le Nord et l'ambiance est à la fin de règne.
   
Dans le bas du classement, Le Havre, qui risquait de retourner en L2 dès ce dimanche, a créé la surprise en s'imposant à Nantes (2-1), 18e et en crise, retardant ainsi l'échéance.
   
Juste devant Le Havre se trouve Saint-Etienne, qui a fait une très mauvaise opération ce week-end avec un nul (0-0) contre Nancy. Les Verts, s'ils veulent s'extirper de cette 19e position, devront impérativement signer des performances hors de leurs bases. Or, Saint-Etienne est dernier au classement des équipes à l'extérieur.
   
Chez les mal-classés, c'est Caen qui respire avec un succès bienvenu face au Mans (3-1) qui lui permet de passer de la 19e à la 16e place.

Première publication : 03/05/2009

COMMENTAIRE(S)