Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran prêt à revoir la peine de la journaliste Roxana Saberi

©

Vidéo par Guillaume COUDERC

Dernière modification : 03/05/2009

À l'occasion de la visite du chef de la diplomatie nippone à Téhéran, l'Iran s'est dit prêt à revoir la peine de huit ans de prison infligée à la journaliste irano-américaine Roxana Saberi, dont la mère est japonaise.

Reuters - L'Iran a fait savoir samedi qu'il reverrait la peine de huit ans de prison infligée à la journaliste irano-américaine Roxana Saberi, reconnue coupable d'espionnage au profit des Etats-Unis.
   
Le ministre nippon des Affaires étrangères, Hirofumi Nakasone, en visite en Iran, a déclaré que son pays suivait "avec préoccupation" le cas de Saberi, dont la mère est japonaise.
 
Saberi qui, selon son père, observe une grève de la faim, a été condamnée le 18 avril à huit ans de prison. Son avocat a fait appel.
 
"Il y a eu une demande de révision la concernant et cette révision se fera sur la base de la justice et de la bonté humaine et islamique", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Manoucher Mottaki lors d'une conférence de presse avec son homologue japonais.
 
Les autorités judiciaires iraniennes ont assuré que Saberi était en bonne santé et n'était pas en grève de la faim.
 
Saberi, journaliste pigiste qui détient la double nationalité américaine et iranienne, a été arrêtée fin janvier et accusée de travailler en Iran alors que son autorisation de travailler comme journaliste avait expiré.
 
Les Etats-Unis ont assuré que les accusations d'espionnage à l'encontre de Saberi, qui a travaillé pour la BBC et pour la radio publique américaine, étaient dénuées de tout fondement et ils ont réclamé sa remise en liberté immédiate.
 
Téhéran, qui ne reconnaît pas la double nationalité, affirme que Washington doit respecter l'indépendance de la justice iranienne.

Première publication : 03/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)