Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran prêt à revoir la peine de la journaliste Roxana Saberi

Vidéo par Guillaume COUDERC

Dernière modification : 03/05/2009

À l'occasion de la visite du chef de la diplomatie nippone à Téhéran, l'Iran s'est dit prêt à revoir la peine de huit ans de prison infligée à la journaliste irano-américaine Roxana Saberi, dont la mère est japonaise.

Reuters - L'Iran a fait savoir samedi qu'il reverrait la peine de huit ans de prison infligée à la journaliste irano-américaine Roxana Saberi, reconnue coupable d'espionnage au profit des Etats-Unis.
   
Le ministre nippon des Affaires étrangères, Hirofumi Nakasone, en visite en Iran, a déclaré que son pays suivait "avec préoccupation" le cas de Saberi, dont la mère est japonaise.
 
Saberi qui, selon son père, observe une grève de la faim, a été condamnée le 18 avril à huit ans de prison. Son avocat a fait appel.
 
"Il y a eu une demande de révision la concernant et cette révision se fera sur la base de la justice et de la bonté humaine et islamique", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Manoucher Mottaki lors d'une conférence de presse avec son homologue japonais.
 
Les autorités judiciaires iraniennes ont assuré que Saberi était en bonne santé et n'était pas en grève de la faim.
 
Saberi, journaliste pigiste qui détient la double nationalité américaine et iranienne, a été arrêtée fin janvier et accusée de travailler en Iran alors que son autorisation de travailler comme journaliste avait expiré.
 
Les Etats-Unis ont assuré que les accusations d'espionnage à l'encontre de Saberi, qui a travaillé pour la BBC et pour la radio publique américaine, étaient dénuées de tout fondement et ils ont réclamé sa remise en liberté immédiate.
 
Téhéran, qui ne reconnaît pas la double nationalité, affirme que Washington doit respecter l'indépendance de la justice iranienne.

Première publication : 03/05/2009

COMMENTAIRE(S)